Actualités

La climatisation réversible, une solution responsable pour sa maison

climatisation réversible

La climatisation réversible est de plus en plus prisée par les propriétaires car elle permet de garder une température stable et agréable tout au long de l’année, et quelle que soit la saison. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est qu’il s’agit d’une solution énergétique qui présente de nombreux avantages sur le plan environnemental. La climatisation réversible repose sur un système ingénieux qui intègre une notion respectueuse de l’environnement, tout en permettant de réduire vos factures. Découvrez ce qu’il faut savoir sur ce mode de chauffage responsable, écologique et économique.

La clim réversible, la solution de confort 2 en 1

La climatisation réversible, qui est en fait une pompe à chaleur air-air, est un équipement à double fonctionnalités. En effet, elle combine deux actions permettant de rafraîchir son logement à l’occasion des fortes chaleurs, ou de le chauffer lorsque le froid s’installe. Son système de réversibilité en fait un appareil à la fois économique et écologique idéal pour passer l’hiver bien au chaud. Pour se renseigner sur le prix d’une clim réversible, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel et de lui demander un devis complet.

Climatiser son habitation avec une solution écologique

Une climatisation réversible se base sur l’aérothermie pour fonctionner. De fait, elle a le même fonctionnement qu’une pompe à chaleur air-air dès puisqu’elle utilise essentiellement l’air pour remplir ses fonctions. À la différence des systèmes de climatisation électriques classiques, excessivement énergivores, la climatisation réversible est une solution écologique puisqu’elle repose sur l’utilisation d’une énergie renouvelable et gratuite : la température de l’air extérieur. Ainsi, savoir différencier ces deux systèmes de climatisation, pour le moins opposés, est fondamental.

Pourquoi la climatisation réversible est un système de chauffage écologique ?

Nous allons voir que le terme “écologique”, désignant un élément qui se doit de respecter l’environnement et de limiter son impact environnemental, n’est pas incompatible avec les systèmes de chauffage. En théorie, un chauffage dit “écologique”, qui tend à modérer l’empreinte carbone des individus qui en ont l’usage, doit respecter 3 critères principaux :

  • Réduction de sa consommation globale d’énergie : Il doit dans un premier temps permettre de réduire les dépenses énergétiques d’un foyer. Il faut d’ailleurs garder à l’esprit qu’un appareil, aussi performant qu’il puisse être, aboutira à une surconsommation d’énergie si la maison qu’il réchauffe n’est pas correctement isolée. En effet, il s’agit d’optimiser un maximum l’énergie consommée, mais également l’énergie produite. Pour être totalement écologique sur cet aspect, une solution de chauffage doit donc être installée dans une habitation avec une isolation optimale.
  • Puiser dans une énergie renouvelable : Dans la mesure du possible, un chauffage écologique doit utiliser une énergie renouvelable (bois-énergie, énergie solaire…) pour produire sa propre énergie.
  • Éviter ou limiter les émissions de gaz à effet de serre : En limitant la quantité de ses rejets en gaz à effet de serre, une solution de chauffage respecte un grand principe écologique de transition énergétique de la Cop21.

Il n’est malheureusement pas évident d’opter pour un mode de chauffage qui réunit ces trois points essentiels, puisque certains ont un coût élevé ou bien ne conviennent pas à tout type de logement. En effet, l’installation d’un système de chauffage nécessite souvent quelques travaux qu’il n’est pas toujours possible de réaliser. Dans les nombreux cas où cela est possible, il existe aujourd’hui bien des solutions performantes de chauffage qui participent de manière efficace à réduire considérablement son bilan carbone.

Les éco-gestes à adopter pour une consommation responsable

Nous avons évoqué le fait que pour qu’un système de chauffage fonctionne de manière optimale sans perdre en efficacité, il faut à tout prix disposer d’une bonne isolation. Il faut tout de même savoir qu’en complément, il n’est pas exclu d’adopter les bons gestes lorsque l’on utilise son chauffage. Cela commence par :

  • Programmer une température raisonnable (18°C) : Même si vous installez une climatisation réversible pour profiter de sa chaleur, il n’est pas obligatoire de lui indiquer une température excessivement haute pour bénéficier d’un climat confortable. L’essentiel est d’avoir une température stable, qui reste agréable. Vous pouvez donc simplement la programmer à 18°C lorsque vous souhaitez réchauffer votre intérieur. En effet, il s’agit de la température conseillée pour se sentir à l’aise chez soi, sans impacter l’économie d’énergie initialement souhaitée.
  • Abaisser la température en cas d’absence : Durant votre sommeil ou bien lorsque vous quittez votre maison pour la journée, nous vous recommandons de réduire la température de votre appareil. Cela lui évitera de consommer inutilement de l’énergie.
  • Maintenir sa climatisation réversible en bon état : Pour puiser les calories présentes dans l’air, la pompe à chaleur air-air utilise un fluide frigorigène.  Pour éviter les fuites, il est essentiel d’entretenir son équipement de manière régulière. Bien que des études soient menées pour limiter son impact, ce type de liquide, déversé dans la nature, reste particulièrement néfaste pour l’environnement. Il est donc préférable de prévenir ce risque en faisant intervenir un frigoriste professionnel. Celui-ci veillera à l’étanchéité du système et assurera la maintenance de votre climatisation réversible.

En prenant ces bonnes habitudes, vous aurez toutes les clés en main pour gérer votre consommation de la manière la plus efficace et optimisée possible. Par ailleurs, les économies sur le plan financier font également partie du bénéfice global.