Actualités

Jardinage écolo : les bases pour se mettre au vert dans le potager

potager

Les scandales répétitifs liés aux OGM et à la présence de pesticides dans la nourriture commercialisée vous ont converti au bio pour de bon. Que ce soit pour votre santé ou bien pour la planète, vous avez enfin décidé de mettre votre potager au vert, et vous avez bien raison ! 

Mais ce n’est pas forcément une mission facile lorsqu’on ne s’y connaît pas. Voici donc les bases du jardinage écolo, pour toutes les mains vertes amatrices.

Des outils à la pelle

Ce seront vos plus précieux alliés pour débuter dans le jardinage écolo. Et, plutôt que d’acheter des outils flambants neufs, misez sur la seconde main pour vous constituer un petit stock. Si toutefois vous tenez à investir dans des objets neufs, qui durent dans le temps, vous pourrez trouver des modèles de brouettes de jardin et autres outils en ligne.

Parmi les indispensables, on retrouve :

  • La brouette ;
  • Le sécateur et la cisaille ;
  • La bêche ;
  • Le râteau ;
  • La pelle ;
  • L’arrosoir ;
  • Le plantoir ;
  • La pioche ;
  • Une paire de gants.

Remplacer le chimique par le naturel

Exit les substances nocives pour la santé et les produits chimiques utilisés pour le potager. Pour jardiner écolo, on met le compost à l’honneur ! Il remplace le terreau et l’engrais industriel que vous utilisez et vous permet de réduire considérablement la quantité de vos déchets. C’est d’ailleurs l’une des règles essentielles pour s’inscrire dans une démarche zéro déchet (maillage). En effet, plutôt que de jeter vos épluchures de fruits et légumes, jetez-le dans le composteur. Vous devrez ensuite compter entre 6 mois et un an pour pouvoir utiliser le compost.

Respecter le rythme des saisons

Pour mieux consommer, et donc jardiner de manière plus responsable, respecter les saisons est indispensable. À chaque période de l’année ses propres fruits et légumes. Et comme la nature est bien faite, ils correspondent à tous nos besoins nutritionnels à ces moments précis. En hiver, on retrouve ainsi de nombreux aliments vitaminés, comme les carottes, les oranges et les clémentines.

Collecter de l’eau de pluie

Parce que l’eau est précieuse et que le jardin en est particulièrement friand, il faut tout mettre en œuvre pour l’économiser au maximum. Pour cela, installer un récupérateur d’eau de pluie peut être une bonne solution. Tout est dans le nom : la pluie est stockée dans un collecteur où l’eau est filtrée. Il existe d’ailleurs différents systèmes : les récupérateurs, les cuves et citernes, ou à minima des bacs.

Le paillage 

Un des piliers du jardinage écolo consiste à miser sur le paillage, été comme hiver. De quoi s’agit-il ? D’une technique dont le principe est simple : garder le sol couvert en permanence. 

Le paillage apporte plusieurs avantages à votre potager :

  • Éviter l’apparition des mauvaises herbes ;
  • Maintenir le sol frais ;
  • Protéger le terrain du gel ;
  • Limiter l’érosion des sols.

Avec tous les éléments cités ci-dessus, vous devriez posséder les bases du jardinage écolo. Pour aller plus loin, vous pourrez consulter des livres à ce sujet, ou bien regarder des tutoriels en ligne.