Parquet en chêne massif

L’essentiel

Maintenant que vous êtes incollables sur les parquets en chêne, nous pouvons rentrer dans le détail avec les parquets en chêne massif, véritable archétype du parquet en chêne, pour un aspect traditionnel


Un parquet en chêne massif, késako ?

Un parquet massif est composé de lames d’une épaisseur de 8 à 35 millimètres, provenant d’une seule essence, ici, le chêne. Les parquets ne s’usent en moyenne que de 4 millimètres par siècle, mais des lames épaisses permettent de réaliser des travaux d’entretien comme des ponçages.8 à 10 millimètres d’épaisseur : il s’agit d’un parquet massif à rives minces Ce sont des lamelles indépendantes ou pré-assemblées pour différents effets de marqueterie assez recherchés. Longueur maximale des lames : 30 cm. 14 à 15 millimètres d’épaisseur : le parquet massif dispose alors de mécanismes d’emboîtement grâce aux rainures et languettes. De nombreux motifs sont possibles. Plus de 20 millimètres d’épaisseur : c’est un parquet traditionnel avec emboîtement des lames les unes dans les autres.

Leur pose exige plus d’habileté que celle des lames et panneaux contrecollés, mais ils les surpassent par leur solidité.

Les parquets en chêne massif supportent un grand nombre de finitions classiques. Mais il existe d’autres possibilités :

  • Si vous avez fait le choix d’un parquet en chêne massif brut, pléthore de finitions possibles s’offrent à vous, notamment en matière de teintes ! Qui n’a jamais rêvé d’un plancher de couleur ? Une fois la teinte appliquée, un fond dur et une finition vernie, huilée ou cirée permettront de conserver la couleur au fil du temps. 
  • Vous préférez une couleur plus claire, inspirée par les maisons de bord de mer ? Choisissez alors  un parquet en chêne blanchi.

Pose d’un parquet en chêne massif

Comme pour toute pose de revêtement, le sol doit être parfaitement plat, propre et sec. S’il existe des différences de niveau importantes, une opération de ragréage, c’est-à-dire de remise à niveau du sol soit être envisagée.

Les bois massifs étant soumis à de grandes variations hydrométriques en fonction de l’humidité dans la pièce, il faut entreposer le bois dans son emballage pendant 48 heures dans la pièce de pose.

  • Les planchers en chêne massif se posent généralement cloués sur des lambourdes. Les lambourdes sont des lames de bois qui reposent sur les solives, une des pièces de bois de la charpente.
  • Mais il existe de plus en plus de parquets massifs à coller sur du ciment, une chape de béton, du vieux carrelage ou encore un vieux parquet, pourvu que le sol soit plat. Utilisez une colle respectueuse de l’environnement pour coller à votre désir de maison verte. Encollez le support sur 2 mètres carrés au maximum et posez les premières lattes le long du mur en laissant un interstice de 8 millimètres entre cette latte et le mur pour prévenir toute dilatation du bois après la pose. Appliquez fermement les lattes et faites pression afin qu’elles adhèrent totalement au support. 
  • Si vous préférez une pose plus simple, clipsée par exemple, renseignez-vous sur les parquets en chêne flottants

Prix d’un parquet en chêne massif

Les prix dépendent de la qualité choisie, mais vous trouverez des lames de parquet en chêne massif à partir de 35 à 40 euros le mètre carré.