Parquet en chêne blanchi

L’essentiel

Qui n’a jamais rêvé du charme d’une maison en bord de mer, de ses planchers blanchis de sel et de sable ? Pourquoi ne pas reproduire cette atmosphère balnéaire en ville ?


Parmi les nombreuses techniques pour adapter les finitions d’un parquet en chêne à vos goûts personnels, il en est une extrêmement intéressante, le blanchissement du parquet en chêne. Ces teintes très claires sont très prisées en bord de mer ou dans les intérieurs nordiques car elles magnifient la luminosité de la pièce. 

Le parquet en chêne blanchi

Les fabricants de parquet multiplient les techniques pour donner du cachet aux intérieurs. Vous pourrez ainsi trouver en magasin des parquets neufs avec un petit plus :

  • Des parquets en chêne clair : très blond, ce bois donne une teinte chaleureuse à votre intérieur.
  • Des parquets en chêne blanchi : un bois blanc grisé qui illuminent une pièce.
  • Des parquets en chêne vieilli : très noueux et veiné, parfois fissuré, ce parquet en chêne réussit à donner l’impression qu’il a déjà été foulé pendant de nombreuses années. Bref, un vrai faux parquet en chêne ancien avec les avantages du neuf, résistance à la salissure, bois sain et traité etc.

Comment blanchir un parquet en chêne ?

Vous avez déjà un parquet et souhaitez le blanchir vous-même ? Pas de panique, ce n’est pas si compliqué, il suffit de se retrousser les manches… et de frotter !

Aucun problème si votre parquet est en bois massif, il supportera bien le ponçage. En revanche, si c’est un parquet en bois flottant, l’opération dépend de la couche d’usure, c’est-à-dire la couche supérieure de bois noble. Si elle fait 1 millimètre ou moins, tout ponçage est impossible. Si elle fait 4 millimètres, vous pouvez faire un à deux ponçages. Si elle en fait 10, deux à trois ponçages sont possibles. 

  • Veillez à vider la pièce de ses meubles et à bien l’aérer pendant toute la durée de l’opération.
  • Commencez par nettoyer le parquet avec un produit adapté.
    • Si votre parquet est ciré, il faut le décaper avec un décireur (une machine avec des tampons en laine de verre, le plancher est déciré une fois que les tampons ne sont plus salis), suivi d’un lessivage (150 grammes de lessive par litre d’eau tiède, frottez doucement avec une éponge.
    • Si votre parquet est vitrifié ou peint, utilisez un décapant.
  • Poncez avec une une ponceuse. N’oubliez pas de mettre un masque pour vous protéger des particules de bois en suspension dans l’air. Avancez avec la ponceuse au point de voir le bois se creuser. 
  • Aspirez les résidus et les sciures. 
  • Diluez un verre d’eau de javel par litre dans un seau d’eau
  • Frottez énergiquement avec un balai-brosse en faisant attention à ne pas marcher sur la surface traitée.
  • Laissez sécher pendant deux jours sans marcher dans la pièce.
  • Protégez le parquet en chêne blanchi avec de l’huile de lin ou de l’huile danoise. Vous pouvez également appliquer un vitrificateur sur ce parquet en chêne blanchi.

Et voilà, votre parquet en chêne massif blanchi est prêt !

Comment vieillir un parquet ?

  • Première option : utiliser un vieillisseur bois, que vous trouverez dans tous les magasins de bricolage. À appliquer après ponçage, laisser sécher pendant une dizaine d’heures avant d’appliquer une finition.
  • Deuxième option : céruser le bois, c’est-à-dire creuser ses veines naturelles pour les blanchir et donc les accentuer.
    • Décaper le parquet.
    • Dépoussiérer et nettoyer le parquet avec une serpillière essorer
    • Brosser le parquet dans le sens du bois avec une brosse métallique
    • Dépoussiérer de nouveau
    • Appliquer la pâte à céruser au moyen d’un pinceau plat
    • Laisser sécher un quart d’heure et enlever l’excédent de céruse avec un chiffon
    • Appliquer de l’encaustique (à base de cire)
    • Finitions à l’huile ou à la cire