Peinture écologique minérale

L’essentiel

Les peintures minérales sont en vogue : modernes, particulièrement résistantes, écologiques, elles ont tout pour plaire ! Cet article est consacré aux peintures minérales à base de silicate de potassium. Pour les autres peintures minérales, vous pouvez vous référer à l’article sur les peintures à la chaux et à celui sur les peintures argileuses.


La peinture minérale : bonne pour l’environnement

Dans les peintures minérales, le silicate sert de liant. Il s’agit d’un sel qui est notamment présent naturellement dans les gisements de potassium, présents en Europe et en Amérique du Nord. Ces peintures contiennent de plus en général des pigments écologiques pour la coloration, de l’eau comme solvant ainsi que des charges (poudres minérales telles que le kaolin ou l’ardoise) pour  en épaissir la texture. Tous ces composants sont naturels et ne sont pas nocifs pour la santé, les peintures minérales sont entièrement écologiques.

Des peintures minérales aux propriétés étonnantes

Les minéraux qui composent les peintures, grâce à une réaction chimique, offrent une prise solide de la peinture sur les murs. Les peintures minérales sont donc réputées pour durer plus longtemps, c’est pourquoi elles sont souvent utilisées pour la rénovation des bâtiments historiques. Ces peintures bio sont également ininflammables, ce qui réduit les risques d’intoxication en cas d’incendie. Enfin elles sont microporeuses et permettent une bonne régulation de l’humidité et de la température pour les murs intérieurs.

Quels murs pour la peinture minérale?

Les peintures minérales sont durables et résistent très bien aux agressions quotidiennes (intempéries, gaz polluants). Le silicate n’est pas sensible aux rayons ultraviolets donc la lumière du soleil ne leur fait pas perdre de leur éclat : les peintures minérales apparaissent donc particulièrement adaptées pour les façades et les murs extérieurs. Leur application demande du soin, c’est pourquoi il est préférable de faire appel à des professionnels plutôt que de les appliquer soi-même. Leurs propriétés thermodynamiques permettent d’utiliser les peintures minérales pour les murs intérieurs, mais on évitera les pièces trop humides ou les murs salissants, ces peintures ne supportant pas très bien les nettoyages énergiques. Elles sont également plus onéreuses, c’est pourquoi elles restent peu employées pour les murs intérieurs.

Il faut faire  très attention aux murs sur lesquels on veut appliquer ces peintures, elles ne peuvent être utilisées que sur des supports minéraux et ne conviennent pas à tout type de mur.

Les bons et les mauvais supports pour les peintures minérales

Supports à privilégier : pierre, argile, chaux, enduits naturels, béton, ciment, supports non hydrofuges, crépis, brique, ancienne couche de peinture minérale

Supports à éviter: bois, plastique, métal, supports organiques, supports humides