Raccordement éoliennes pour particulier

L’essentiel

Une fois votre éolienne installée, vous pouvez choisir quel type de réseau créer. En effet, vous pouvez soit raccorder votre éolienne au réseau électrique, pour le revendre à EDF ou à un autre opérateur, soit créer un réseau parallèle (solution la plus fréquente), ou encore un réseau temporaire ou autonome.


Le raccordement au réseau en vue de la revente d’électricité

Vous pouvez tout d’abord opter pour le raccordement au réseau électrique. Cela vous permettra de réinjecter le surplus d’électricité produite par votre éolienne dans le réseau, en la revendant à EDF ou à un autre opérateur déclaré « Responsable d’équilibre ».

Deux cas de figure se présentent :

  • Soit vous êtes dans une Zone de Développement Eolien (ZDE), auquel cas EDF est tenu de racheter tout ou partie de votre électricité au tarif suivant(1) :
    • 0,086€/kWh les dix premières années,
    • Puis de 0,028 à 0,086€/kWh les cinq ans suivants, en fonction du lieu de votre site.

Ces zones ont reçu un certificat de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) ; la liste de ces zones est régulièrement mise à jour sur Internet.

  • Soit vous n’êtes pas dans une telle zone, mais d’autres opérateurs, déclarés « Responsables d’équilibre » par RTE, proposent de racheter votre électricité.

Pour la revente d’électricité, vous devez conclure un contrat de rachat avec le fournisseur choisi. Toutefois, les démarches pour la revente d’électricité sont assez longues (un an environ).

Si vous choisissez le raccordement au réseau électrique, vous devez faire une demande écrite au maire de votre commune. En zone urbaine, EDF effectuera le raccordement, tandis qu’en zone rurale, ce sera le syndicat d’électrification qui s’en chargera.

Prix du raccordement

Attention, le raccordement au réseau coûte de 1000 à 3000 €. N’oubliez pas d’en tenir compte dans votre calcul de rentabilité.

Autres types de réseaux : parallèle, temporaire et autonome

Vous n’êtes pas obligés de raccorder l’éolienne au réseau électrique. Vous pouvez aussi créer :

  • Un réseau parallèle : c’est la solution la plus simple. Vous conservez votre réseau classique, mais l’éolienne pour particuliers vous permet d’alimenter une partie de vos besoins, comme l’éclairage et des prises électriques particulières. Vous aurez alors besoin d’une dérivation de secours, et d’un chargeur de batteries relié au réseau classique.
  • Un réseau temporaire : cette solution consiste à installer un boîtier, qui, lorsque les batteries de l’éolienne sont chargées, fait basculer votre consommation électrique sur l’éolienne. Lorsque les batteries atteignent un certain niveau de décharge, le boîtier rebascule automatiquement sur le réseau.
  • Un réseau autonome : cette solution est à préférer pour les sites en électrification isolée, ou les petites maisons de vacances. Tous vos besoins seront alors couverts par l’éolienne.

(1) EDF