Actualités

Cosmétiques bio : quand l’industrie de la beauté se met au vert

Une petite révolution s’est mise en marché depuis plusieurs années. Conscients des enjeux écologiques et sanitaires actuels, les Français se tournent vers des solutions alternatives et plus naturelles dans leur mode de vie. Et le secteur des cosmétiques n’échappe pas à la règle, puisque de nombreuses marques sont apparues pour mettre l’industrie au vert. Focus sur ces nouveaux acteurs bio.

des cosmétiques naturels

Le marché grandissant des cosmétiques naturels

Après l’industrie textile, c’est au tour de l’industrie cosmétique de faire amende honorable et de se mettre au bio. Comment expliquer cette nouvelle tendance, qui n’est plus seulement l’apanage des petites marques, mais aussi des grands groupes ? C’est très certainement la méfiance grandissante des consommateurs qui explique en partie ce phénomène. En cause : certains ingrédients qui constituent un risque pour la santé des clients, tels que les sulfates ou bien les perturbateurs endocriniens. 

Mais c’est aussi l’impact écologique désastreux de l’industrie cosmétique qui questionne les Français et les pousse de plus en plus à consommer différemment. Processus de fabrication, packaging, matières premières : les produits de beauté polluent considérablement.

Heureusement, la prise de conscience émergente chez les Français entraîne un succès grandissant du marché des cosmétiques bio. On estime même que le taux de croissance de ce secteur est de plus de 20% par an tous circuits. La preuve qu’il est temps de sauter le pas pour toutes les marques qui ne s’y sont pas encore mises.

Mais qu’est-ce qu’un cosmétique bio au juste ?

Contrairement aux produits conventionnels, les cosmétiques bio et naturels sont composés d’ingrédients d’origine naturelle. Attention toutefois au greenwashing, car il faut savoir que l’appellation “produit naturel” n’est pas contrôlée. Il faudra donc vérifier que le produit en question soit labellisé bio et certifié Ecocert, c’est-à-dire qu’il contient :

  • au minimum 95 % d’ingrédients d’origine naturelle ;
  • un minimum de 95 % des ingrédients végétaux qui sont issus de l’agriculture biologique ;
  • un minimum de 10 % de l’ensemble des ingrédients qui sont issus de l’agriculture biologique ;
  • un maximum de 5 % d’ingrédients non naturels mais approuvés par Ecocert.

Souvent, les marques de cosmétiques bio tentent aussi de réduire le plus possible leur déchets, en limitant les emballages ou bien en commercialisant des produits solides. De plus en plus d’entre elles proposent d’ailleurs un packaging rechargeable, qu’il suffit de venir remplir en magasin une fois que le produit est fini. Point bonus si la marque est française, ce que signifie un bilan carbone moins élevé et la valorisation du savoir-faire local. 

Les avantages des produits bio

À chaque problème son produit associé ! Les marques se sont tellement développées qu’elles proposent des cosmétiques à destination de tout le monde et peuvent résoudre tous les soucis de peau. Crèmes, maquillage, lotions : tout peut être mis au vert.

Et pour celles et ceux qui hésiteraient, sachez que leur efficacité équivaut à celle des produits classiques et que, en plus, leurs bienfaits sur la santé et l’environnement sont prouvés. Il est donc grand temps que vous essayiez vous aussi, si ce n’est pas déjà le cas !