Actualités

Comment évacuer et réutiliser les gravats de chantier ?

Les gravats de chantier représentent la majeure partie des déchets du BTP et s’accumulent lors de travaux. Or, il est primordial de collecter et de recycler ces déchets afin de préserver les ressources naturelles et de réduire la pollution. Zoom sur les solutions qui existent.

Les gravats, c’est quoi ?

Ce sont des déchets de chantier engendrés par des travaux et composés d’un mélange de béton, de pierre, de carrelage, de terre ou encore de matériaux bitumineux. Ils sont non organiques, ne brûlent pas et ne se décomposent pas. 

Pourquoi la valorisation des gravats est-elle essentielle ?

Les gravats sont considérés comme des déchets inertes. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Qu’ils ne peuvent plus subir de transformation physique, biologique ou chimique. C’est notamment le cas du béton, du sable ou bien des gravats. Or, ces derniers sont polluants et peuvent contaminer la terre ou encore la qualité de l’air. 

En effet, certains composants des gravats sont toxiques, comme l’amiante, le plomb ou encore les colles et les peintures. Avec 20 millions de tonnes de déchets inertes produites chaque année par le BTP, et 280 millions de tonnes par les Travaux Publics, la gestion des déchets de chantier représente donc un réel enjeu écologique. Et ce afin d’éviter les problèmes de stockage dans les décharges.

Première étape : faire le tri sélectif

Les gravats doivent faire l’objet d’un tri sélectif car ils peuvent soit être recyclés, détruits ou bien encore décontaminés. C’est la raison pour laquelle il faut les séparer selon trois catégories :

  • Les gravats inertes : ceux-ci peuvent être recyclés.
  • Les gravats non dangereux ; ces derniers pourront être recyclés ou bien détruits et enfouis.
  • Les gravats dangereux : ils doivent être pris en charge par un professionnel pour être  décontaminés puis détruits.

Deuxième étape : évacuer et recycler les gravats de chantier

Une fois qu’ils sont triés, certains types de gravats de chantier pourront être recyclés. On estime que 60% des déchets de chantier inertes sont aujourd’hui valorisés. Selon que vous soyez un particulier ou bien un professionnel, il existe plusieurs manières de recycler vos gravats de chantier.

Quand on est un particulier

Si vous avez mené des travaux importants dans votre maison, que ce soit de construction ou bien de rénovation, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le dépôt en déchetterie ;
  • La location de bennes pour stocker puis évacuer les gravats ;
  • L’utilisation de big bags que vous pourrez obtenir gratuitement auprès des professionnels ;
  • Réutiliser les gravats comme remblayage d’une allée ou bien d’un terrain.

Quand on est un professionnel du BTP

Les professionnels du bâtiment ont l’obligation de gérer l’évacuation des gravats de chantier. Dans le cas échéant, ils risquent une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. En effet, l’entreprise chargée des travaux est responsable de la gestion des déchets jusqu’à leur élimination. 

Lorsque les gravats seront évacués, ils seront acheminés auprès d’une entreprise spécialisée qui se chargera de les valoriser pour une utilisation future :

  • Composition du béton,
  • Sous-couche routière,
  • Gravier d’assainissement,
  • Remblai.