Actualités

6 façons de réduire son empreinte environnementale

empreinte environnementale

Allumer la télévision, prendre la voiture ou simplement ouvrir le robinet d’eau sont des actions que vous réalisez quotidiennement. Pourtant, vous n’avez pas forcément conscience de l’impact de ces gestes quotidiens sur l’environnement. Cependant, une consommation de base qui vous permet d’atteindre le bien-être, se transforme souvent en une consommation démesurée qui nuit à la nature et qui est liée à l’empreinte environnementale que vous laissez. Cette empreinte environnementale ou écologique est un indicateur qui permet de savoir comment votre mode de vie affecte votre environnement. En ce sens, minimiser votre empreinte environnementale est possible, et cela dépend seulement de vous. En évitant de gaspiller plus d’énergie que vous n’en avez besoin, vous allez réduire votre empreinte environnementale quotidienne. Ainsi, vous participerez chaque jour un peu plus à le protection de votre environnement. Dans la suite de cet article, nous allons vous présenter 6 façons de le faire. 

Passer à l’électrique 

En utilisant une voiture électrique au lieu d’une voiture thermique, plus vous roulerez et plus vous aurez un impact positif sur votre empreinte carbone. De plus, actuellement, il n’y a que les voitures électriques qui peuvent bénéficier d’une vignette Crit’air qui vous permet de circuler n’importe où en ville. Si vous vous demandez “comment se procurer la vignette Crit’air” qui vous permet d’aller partout dans les plus grandes villes de France, et bien il faut simplement passer à l’électrique ! 

Choisir les bons appareils ménagers 

Aujourd’hui, il existe une large gamme d’appareils électroménagers qui sont considérés comme efficaces, ceux de classe A+ ou supérieure, car leur consommation d’énergie est inférieure à celle des autres. En outre, la durée de vie de ces appareils dépasse 10 ans, ce qui permet d’amortir leur coût. Pour savoir si votre électroménager entre dans cette catégorie, vous devez regarder les étiquettes énergétiques. 

Éviter de laisser les appareils en veille 

Laisser la télévision, la cafetière ou l’ordinateur en stand-by, au lieu d’éteindre ces appareils, est une pratique courante qui, au moment de vérité, cache une certaine consommation fantôme. Au point que, les appareils en « mode veille » peuvent représenter entre 5 et 10 % de l’énergie consommée. De plus, assurez-vous qu’il n’y a pas de rallonges ou de câbles qui restent branchés inutilement. 

Changer les ampoules 

Les vieilles ampoules, en raison de leur conception, transforment en chaleur une grande partie des watts, il est donc conseillé de les remplacer par des ampoules LED qui consomment 10 fois moins d’énergie et qui durent beaucoup plus longtemps. 

Laver à froid

Lors de l’utilisation de la machine à laver, il est conseillé d’éviter les programmes de lavage utilisant une température très élevée parce que la plupart de l’énergie consommée par cet appareil est utilisée pour chauffer l’eau. La meilleure option est de miser sur le lavage à froid. 

Faire attention à la température de votre maison

Personne ne veut avoir chaud en été ni froid en hiver, donc en général, on abuse de la climatisation et du chauffage. Ces comportements qui semblent inoffensifs nuisent à l’environnement et à votre budget. Pour le chauffage en hiver, la température idéale serait de 21°C pour la journée et de 17°C pour la nuit. Dans le cas de la climatisation, pour obtenir une sensation agréable à l’intérieur d’un logement, il faut seulement baisser la température de 5°C par rapport à la température extérieure. 

De petites actions quotidiennes qui impliquent des économies d’énergie peuvent contribuer à réduire l’empreinte écologique et permettre à la nature de régénérer ses ressources. Réduire l’empreinte environnementale est donc une priorité !