Voiture électrique : la ruée vers l’alternative au moteur à essence ?

 


L’ électrique refait parler de lui version nouvelle génération ! C'est dans une ambiance de foule au Mondial de l’automobile que les constructeurs présentent leur gamme électrique au grand public. Mieux vaut tard que jamais ! Mais l’alternative aux moteurs thermiques trop polluants ne fait pas l’unanimité sur tous les points. Dans la rubrique « personnalité de la semaine », c’est le patron de Renault Carlos Ghosn qui s’y colle. Enfin l’écogeste : et si la location des modèles électriques séduisait les urbains ?

 

 

 

stand-renault-mondial-automobile-2010

 

 

Le vent souffle sur l’électrique ? Un plein à 2 euros, avouez que l’affaire est plutôt tentante ! En tout cas le modèle de l’électrique s’affirme en plein Mondial de l’automobile à Paris. Et c’est le top de la semaine !

 

Renault Nissan, Mitsubishi, PSA Peugeot Citroën, Audi, Volkswagen, les constructeurs sortent leur gamme à la fin de l’année et courant 2011. Après deux années de crise de l’industrie automobile, voici le nouveau plan de relance : la Chine (1er marché de la planète)  et... l’électrique. Reste maintenant à trouver son public pour ces citadines nouvelles générations…



voiture-electrique-zoe-renault-mondial-automobile-2010 Prix élevé (il vous en coûtera 30 000 € pour la C Zéro) et autonomie limitée (un peu plus de 150 km selon les modèles). Voici le flop de la semaine ! Et si l'alternative aux essences trop polluantes avait du plomb dans l'aile ? Car l’affaire ne s’arrête pas là. Voilà que l’électrique accuserait un bilan carbone loin d’être neutre. Recharger votre voiture à une prise en plein pic de consommation (fin de journée) oblige à utiliser les énergies fossiles (gaz, charbon…). Bigre !

 


C’est l’Ademe (étude 2009) qui lance un pavé dans la marre. Alimenter sa voiture électrique au mauvais moment, et bien ça a un coût environnemental : 112 g/km de gaz carbonique ! Beaucoup moins que les 160 g/km de la voiture thermique. Mais vous l’aurez compris, la voiture à zéro émission carbone, un pur fantasme.

 

Dans la rubrique « personnalité de la semaine » : on retrouve Carlos Ghosn. Le patron de Renault joue de la prophétie ou du flair d’entreprise : « Je pense que le véhicule électrique est une orientation inéluctable », (Le Monde). L’avenir le dira !



Enfin l’écogeste cette semaine : et si vous passiez par la location pour la voiture électrique ?


C’est la parade des constructeurs pour contourner le prix élevé des derniers nés de la gamme de l’électrique. Avis aux amateurs ! Sachez qu’il vous en coûtera 459 € de location par mois et ceci sur quatre ans pour rouler en Peugeot iOn.

 

 

 

 

Publié par Christophe Baudouin
le samedi 9 Octobre 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
samedi 9 Octobre 2010 à 09:39 Par Michèle
 

Une voiture électrique n'émet pas "112 grammes" mais 15 grammes. Etant donné que vous ne précisez pas le lieu, il est évident que vous parlez de la France.

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !