Vitres en verre meurtrières pour les oiseaux !

L’Aspas lance sa campagne : « Le verre : c’est un piège pour les oiseaux »

 


Les vitres en verre : un piège pour nos amis les oiseaux. Vous ne le saviez peut-être pas, mais le milieu urbain serait responsable de la mort de centaine de milliers d’oiseaux chaque année en France. C’est pourquoi l’association pour la protection des animaux sauvages (l’Aspas) lance sa campagne d’information : « Le verre : c’est un piège pour les oiseaux ».  En partenariat avec la Station ornithologique suisse et le soutien de l’Ordre des architectes, vous aussi dites non aux « tueurs invisibles ».

 

 

 

oiseaux-vitres-en-verre-beaubourg

Installation de l'artiste japonais Tadashi Kawamata de nids d'oiseaux sur la façade vitrée du Centre Pompidou (crédit photo : AFP / Olivier Laban-Mattei). 

 

 

 

 

  • Vitres en verre : attention danger !


 Abribus, vérandas, passerelles, immeubles en verre, les oiseaux sont pris au piège de ces obstacles transparents. Une collision meurtrière responsable de milliers de morts d’oiseaux en France. Pour l’Aspas c’en est assez ! Fini l’hécatombe, il est temps d’agir. Et c’est chose faite avec la campagne grand public lancée depuis cet été : « Le verre : c’est un piège pour les oiseaux ». En partenariat avec la Station ornithologique suisse et le soutien de l’ordre des architectes, l’Aspas lance un appel pour sensibiliser sur l’impact de la vitre en verre en milieu urbain sur les oiseaux de toutes espèces et de tous âges. L’objectif est d’arriver à contraindre le secteur du bâtiment et d’adopter au niveau des directives de nouvelles normes dans la construction.

 

 

 

  • Des « tueurs invisibles » pour les oiseaux


Mettre fin aux « tueurs invisibles » des oiseaux. L’expression est un peu forte, mais les ornithologues souhaitent marquer les esprits. Les surfaces vitrées transparentes tuent ! Car si l’oiseau possède un angle de vue panoramique ;  cela ne vous aura pas échappé, les yeux se situent de chaque côté de la tête, sa vision « stéréoscopique » lui donne une perception limitée des choses. Assommés ou juste sonnés, blessés ou tués, l’architecture vitrée rime souvent avec collisions pour les oiseaux ! C’est pourquoi l’Aspas préconise une série de mesures : utilisation de verres colorés, translucides, sérigraphiés. L’objectif est d’éviter les jeux de lumière trompeuse et cruelle pour nos amis les hirondelles, pigeons ou mouettes...

« Le verre : c’est un piège pour les oiseaux » se résume en deux volets : un dépliant à destination du grand public (téléchargeable sur www.aspas-nature.org ), et un guide destiné aux particuliers et aux professionnels du bâtiment.

 

 

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

 

Publié par Christophe Baudouin
le jeudi 19 Aout 2010

 



Videos Nos reportages
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !