Villes « Zéro » : Les Exemples de Strasbourg et Verdun Contre les Pesticides et les Déchets

 

Pour Une Fois, 0 + 0 n’est pas égal à la Tête à Toto ! Zéro Pesticide à Strasbourg, Zéro Déchet à Verdun (Montréal) ! Voilà deux villes « zéro » qui ont décidé de prendre soin de leurs administrés.

  • Strasbourg : Zéro Pesticide d’ici Fin 2010 !

La Communauté Urbaine de Strasbourg a pris la décision de mettre en pratique le recyclage au quotidien et d’ arrêter toute utilisation de pesticide pour ses parcs, jardins et voiries, afin de préserver la nappe phréatique alsacienne (une des plus importantes d’Europe !), la santé Strasbourg des Strasbourgeois ainsi que la biodiversité menacée. Les pesticides (ou produits phytosanitaires) contaminent la nappe phréatique, source principale d’eau potable, polluent l’air au moment des traitements et réduisent la fertilité des sols, donc la biodiversité.

  • Quoi Pour Les Remplacer ?

Les mauvaises herbes vont désormais devenir… de bonnes herbes ! En tout cas, finie la chasse incessante aux pousses inesthétiques. Le désherbage chimique sera remplacé par des brosseuses mécaniques, des brûleurs à gaz, des appareils à vapeur et à eau bouillante, très efficace contre les plantes tenaces. Le paillage qui limite les herbes folles, la tonte qui renforce le gazon, le choix des plantes indispensables à la biodiversité… toutes ces alternatives constitueront « une véritable révolution culturelle », et une première pour une grande ville française.

 

 

  • Le Saviez-Vous ?

Seuls 10 % des pesticides atteignent leur cible et une seule goutte suffit à polluer plusieurs centaines de milliers de litres d’eau… Deux arguments qui devraient faire mouche pour toucher les Strasbourgeois !

  • Verdun : Objectif Zéro Déchet !

Malheureusement pour nous, pauvres Français, nous parlons ici de l’arrondissement de Verdun, à Montréal ! Dans cette administration de plus de 64 000 habitants (tout de même !), un composteur industriel vient d’être inauguré, le 21 septembre dernier. Pouvant traiter 175 tonnes de déchets et produire 70 tonnes de compost chaque année, cette installation est la première manifestation d’une volonté politique et écologique forte de l’arrondissement : « Objectif Zéro Déchet ». Le maire, Monsieur Claude de Trudel, est optimiste : « Nous réussirons à diminuer les coûts de traitement et les pénalités imposées pour enfouir des matières résiduelles ». Verdun vise un taux de recyclage de 60 % en 2009 contre 53 % en 2008 et 47 % en 2007.

Et vous, vous êtes plutôt pesticides et déchets ou produits naturels et poubelle à compost ?

 

 

  Florian pour Durable.com


Publié par Florian Martin
le lundi 26 Octobre 2009

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mardi 3 Novembre 2009 à 09:46 Par Je l'ai oublié.
 

Merci vieuxschnock. (Vieux, je ne sais pas, mais pas si schnock que ça, si je comprends bien...) Oui, il faut le rappeler, dès l'origine, le bio avait et doit toujours avoir aussi une vocation sociale. Sinon, c'est se moquer du monde.

lundi 26 Octobre 2009 à 22:55 Par vieuxschnock
 

Salut "Je l'ai oublié" !
Et félicitations!
Voilà enfin un commentaire intelligent. Si seulement une bonne majorité de gens raisonnaient comme toi......

lundi 26 Octobre 2009 à 09:17 Par Je l'ai oublié.
 

@ Doli. Le pipi et le caca humain sont des matières organiques qui devraient être compostées avec des déchets végétaux et restituées au sol. Un problème apparaît toutefois maintenant à leur sujet car elles peuvent être polluées par des médicaments.

L'arrêt de l'utilisation des pesticides par les villes est une bonne nouvelle. Bien sûr, cela ne règle pas tous les problèmes, notamment ceux des effroyables inégalités sociales. Le bio, c'est bien. Le bio pour tous, c'est mieux. Cela devrait être le b.a.ba de la politique. Les hommes politiques qui n'ont pas cet objectif sont des salauds.

lundi 26 Octobre 2009 à 02:17 Par doli
 

Pff plus importante d'europe Pff, nimporte quoi, elle represente une bagatelle, surtout de toute façon la nappe fréatique, c'est de l'eau , i a de la pisse, de la merde et aussi du poison, alors ca change pas grand chose,

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !