Une mini-grenouille découverte à Bornéo

 

 

Une nouvelle espèce de grenouille minuscule a été découverte sur l'île de Bornéo. C'est un des plus petits amphibiens du monde (près de 10 millimètres) et une grande découverte pour les scientifiques qui pourront en apprendre plus sur l'impact des changements climatiques sur ces animaux.

 

 

                                Une mini-grenouille découverte à Bornéo

 

 

Aussi grosse qu'un petit pois, elle s'appelle Microhyla nepenthicola, vit sur la montagne de Gunung Serapi à Bornéo et elle est officiellement le plus petit amphibien du "vieux monde" (Asie, Afrique et Europe).
La minuscule grenouille a été découverte lors d'une expédition fin juillet par l'Allemand Alexander Haas et le Malaysien Indraneil Das. Ce dernier mène aussi une des équipes scientifiques qui recherchent des amphibiens présumés disparus, dans le cadre d'une campagne mondiale dont Durable.com s'est fait l'écho.


  • Une nouvelle espèce pour des grenouilles déjà connues

Les toutes petites Microhyla nepenthicola n'avaient jamais été identifiées comme une espèce à part entière, bien qu'elles soient connues depuis longtemps. C'est leur petite taille qui a trompé les chercheurs. " J'ai vu quelques spécimens dans des collections de musée qui ont plus de 100 ans ", explique le professeur Das. "Les scientifiques ont vraisemblablement pensé qu'il s'agissait des jeunes d'autres espèces, mais ce sont bien les adultes de cette micro-espèce nouvellement découverte".
Pour les scientifiques, le défi a été d'attraper ces grenouilles dont les mâles adultes mesurent entre 10,6 et 12,8 mm. Ils ont d'abord enregistré leur chant, puis s'en sont servi pour attirer les amphibiens sur des pièces de tissus blancs, afin de les repérer. Vous pouvez entendre ici leur symphonie, qui a lieu pendant les premières heures de la nuit.
Elles dépendent pour vivre d'une plante creuse nommée Nepenthes ampullaria, au cœur de laquelle les têtards grandissent. La jungle de Bornéo qui les abrite est connue pour receler des trésors de biodiversité : depuis trois ans, ce ne sont pas moins de 123 nouvelles espèces qui ont été découvertes sur cette île que se partagent la Malaisie, l'Indonésie et le sultanat de Brunei (chiffres de WWF parus en avril 2010).

 

  • « Un phénomène biologique fascinant »

Les Microhyla nepenthicola sont les plus petits des amphibiens présents en Europe en Asie et en Afrique, et comptent parmi les plus petits du monde. Leur toute petite taille est " un phénomène biologique fascinant et offre de nouvelles opportunités substantielles pour étudier le développement et les différents stades de croissance de ses animaux, la biologie de terrain et d'autres aspects ", prévoit la revue scientifique Zootaxa qui a révélé la découverte.
" Les amphibiens sont très sensibles aux changements dans leur environnement, nous espérons donc que la découverte de ces grenouilles miniatures nous aidera à comprendre quels changements de l'environnement mondial ont un impact sur ces animaux fascinants " a également estimé le professeur Robin Moore de l'organisme Conservation International, qui a organisé l'expédition scientifique.

 

Photo : Avec moins de 15 millimètres, la Microhyla nepenthicola intéresse beaucoup biologistes et environnementalistes. Prof. Indraneil Das/Institute of Biodiversity and Environmental Conservation, avec l'autorisation de Conservation International.

 

Publié par Anne-Louise Dupin
le jeudi 26 Aout 2010 à 18:19

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !