Une drôle d’éolienne sur le bord de l’autoroute dans l’Yonne

Objectif : collecter l'air généré par le passage des poids lourds sur l'A6 !

 



O-ri-gi-nal ! Associer les camions, l’autoroute A6 et la production d’énergie propre. Pour le réseau Autoroute Paris-Rhin-Rhône à l’origine de ce projet, il n’ ya rien de contradictoire. Au contraire, le 4ème groupe autoroutier d’Europe vise les économies d’énergies. C’est donc à titre expérimental qu’une petite éolienne a été installée sur l'aire de Venoy-Grosse-Pierre dans l'Yonne. L’idée est d’utiliser l’énergie du vent dégagée par le passage des milliers de camions chaque jour sur l’A6. L’opération doit aider à alimenter les équipements en électricité de l’autoroute. L’expérience de cette mini-éolienne pas comme les autres doit se poursuivre jusqu’à la mi-2011.

 

 

 

mini-eolienne-autoroute-a6

Expérimentation de la mini-éolienne à axe vertical sur le bord de l'autoroute A6 (crédit photo : Jeff Pachoud / AFP).

 

 

 

  • Une éolienne activée par le passage des poids lourds


Utiliser la force du vent ou les courants marins pour produire de l'énergie, tout le monde connait désormais la technique de l' éolien. Bien inspirée, la société d’Autoroute Paris-Rhin-Rhône creuse le sujet de l'énergie renouvelable. L’idée est de capter l’air généré par le passage des poids lourds sur le bord de l’autoroute. Dans l'Yonne, une éolienne inédite a été installée à proximité de l'aire de Venoy-Grosse-Pierre sur l'A6. Le test de l’opération mini-éolienne à axe vertical doit se poursuivre jusqu’à la mi-2011 afin de calculer la quantité d’électricité produite. L’objectif de Paris-Rhin-Rhône n’est pas le concours Lépine, mais bien les économies d’énergies. Faire fonctionner des installations électroniques de l’autoroute via l’air puissant et très rapide déplacé par les camions.

 

 

 

  • Nouvelle source d’énergie renouvelable ?


Produire l’électricité des caméras, des panneaux de signalisation, des stations météos ou de comptage. Le souffle puissant dégagé par les camions sur l’autoroute prend donc une nouvelle dimension aux yeux de la société Paris-Rhin-Rhône. Surtout lorsque vous avez pour mission de réduire les économies d’énergies de votre entreprise. Ainsi, l’expérimentation de cette mini-éolienne doit alimenter les équipements situés sur les autoroutes consommant une faible quantité d’énergie (environ moins de 2 kilowatts/heure). Le coût de l’éolienne à faible puissance équivaut à une dizaine de milliers d’euros. Bien inférieur à l’installation d’une ligne électrique sur le réseau. Alors, l’éolien ferait-il le bonheur de la société d'autoroute Paris-Rhin-Rhône ? Verdict en 2011 !

Le « vent perturbé » ? C’est l’énergie cinétique d’une durée de quelques secondes que compte bien collecter la mini-éolienne à chaque passage des poids lourds. Selon le réseau Paris-Rhin-Rhône, ce sont 5 000 poids lourds qui empruntent chaque jour l'A6 entre Paris et Beaune (Côte-d'Or) et 20 000 entre Beaune et Lyon.

 

 

 

 

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

Publié par Christophe Baudouin
le lundi 30 Aout 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
vendredi 27 Septembre 2013 à 14:17 Par Nax
 

2013, pas de nouvelles du projet ? Des résultats ?

vendredi 18 Novembre 2011 à 14:11 Par max
 

Et finalement (car nous sommes fin 2011) quels sont les résultats de cette expérience ?

lundi 22 Novembre 2010 à 09:45 Par preira
 

je voudrai savoir qu'elle societé qui a mis au poin cette éolienne leur coordonnées
merci pour votre réponse

mardi 31 Aout 2010 à 13:49 Par Solaire et Eolien
 

Superbe idée.
Par contre, j'aurais pensé que l'éolienne aurait été installée plus près de la route. Avez-vous des spécifications quant-à la production électrique? Merci

lundi 30 Aout 2010 à 10:06 Par chuchen
 

BRAVO, espèrons que l'opération fonctionne ! Que l'intelligence humaine soit tournée vers la protection de l'environnement et non vers l'appat du gain...

lundi 30 Aout 2010 à 10:05 Par barbalougba 27 descendant d barbalougba 26
 

si j comprends bien plus y a d camions plus y a d energie "verte" car le camion degage bcp de vent au passage => bcp d'energie surtout s'ils ne respectent pas les limitations enfin j me comprends ceux qui ont ponduent c te connerie devraient arreté la masturbation intellectuelle car elle rend aveugle l'autre il peuvent s'y adonner tant qu'ils peuvent ils seront moins dangereux pour la planéte (normalement).

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !