Un mur végétal et écologique à Villeurbanne

 


Un mur végétal à Villeurbanne ! Le quartier de Cusset, situé à l’entrée Est de Villeurbanne, innove dans l’aménagement urbain. Depuis le 25 janvier dernier, date du début des travaux, la ville lance la construction du plus grand mur végétal de France. A la direction des opérations et de la conception : le paysagiste Eric-Pierre Ménard qui souhaite lier l’esthétique à l’objectif de biodiversité et de lutte contre la pollution atmosphérique. 

 

 

Mur végétal Quai Branly

Vue du mur végétal de Patrick Blanc (Musée du quai Branly) et de la Tour Eiffel (Crédit photo : Musée du quai Branly ).

 

 


Villeurbanne s’essaie à la performance du mur végétal : 17 mètres de hauteur pour 14 mètres de largeur. C’est une première si l’on tient compte des dimensions, mais pas pour ce qui est d’habiller de végétaux une façade d’un immeuble. En 2007, la communauté urbaine du Grand Lyon avait financé un mur végétal baptisé « dépolluant » sur l’une des 4 parties du silo du centre d’échange de Perrache. Pas moins de 19 espèces végétales composaient cette installation. Les micro-organismes présents dans ce mur végétal avaient pour but de métaboliser l’air pollué du parking. Coût du projet de 2007 : 213 000 euros pour une initiative innovante d’une collectivité (Lyon Perrache) qui a pour ambition de «  végétaliser » l'ensemble des tours et des passerelles de la gare de Perrache.

 

 

 

 

 

  • Eric-Pierre Ménard


Le maître d’œuvre de la nouvelle installation verte et écologique de Villeurbanne n’en est pas à ses premiers pas dans la conception d’espace naturel en zone urbaine. Eric-Pierre Ménard est à l’origine, par exemple, de la réhabilitation des espaces extérieurs des quartiers Million / Viviani à Lyon avec l’aménagement de 6 jardins à thèmes. Cet architecte paysagiste a par ailleurs beaucoup travaillé pour la ville de Lyon. On lui doit notamment le jardin des 1 000 couleurs dans le quartier de Cusset.



L’objectif poursuivi avec le mur végétal de Villeurbanne est bien celui de la lutte contre les émissions de CO2. Le support vivant érigé à la verticale et en pleine zone de circulation dense du quartier de Cusset (22 000 véhicules par jour) capte les particules polluantes et de gaz à effet de serre via la terre humide. Composé d’arbustes, de plantes, d’insectes, les polluants sont détruits par l’action des tissus végétaux et des microorganismes. Habiller l’espace urbain de façon originale a donc des vertus écologiques certaines. Baisse de la consommation d’énergie des logements grâce à l’isolation thermique, défense du biotope et de l'écosystème local.


Rendez-vous est pris fin mai 2010 pour l’inauguration du mur végétal de Villeurbanne.  



Voir le site Agence Paysage Menard



Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com



Publié par Christophe Baudouin
le lundi 15 Février 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
vendredi 19 Novembre 2010 à 16:16 Par paysagiste 83
 

J'ai vu celui qu'il y a à Paris au musée du Quai Branly ! C'est vraiment pas mal !

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !