Tabac : Quand les voitures fument...

 

Et si le tabac était l'avenir de la voiture ? Une idée qui semble un peu saugrenue mais pas si irréaliste que ça. Des chercheurs américains auraient trouvé une technique inédite pour produire un agrocarburant à base de tabac OGM. Selon eux, il s'agirait du biocarburant idéal. Mais qu'en est-il réellement ?

 

                             voiturefume

 

  • Un agrocarburant très attractif

 

Nouveau filon en matière d'agrocarburant, le tabac OGM aurait des rendements beaucoup plus élevés que toute autre matière première. Selon le Dr Andrianov, de la Fondation Thomas Jefferson University, cette plante, qui n'est pas utilisée dans la production alimentaire, « représente une solution intéressante et prometteuse de plantes énergétiques. Cette innovation pourrait également servir de modèle pour l’utilisation d’autres plantes de haute biomasse dans la production de biofuel ». Un discours et une méthode qui ne devraient pas calmer l’ardeur du camp des « anti-agrocarburants ».

 

 

Malgré l'optimisme du scientifique, le tabac ne répond pas aux problèmes sanitaires, sociaux et environnementaux qui se posent à tout agrocarburant. Car même si la plante n'est pas utilisée pour l'alimentation, sa production épuise profondément les sols et nécessite d' énormes quantités de terres agricoles pour répondre aux besoins de l'industrie moderne. Ainsi de nombreux champs agricoles qui produisent des céréales devraient se reconvertir pour produire du tabac. S a production provoque donc les même conséquences que tout autre agrocarburant de « première génération » : famine et déforestation. C'est pourquoi les personnes en faveur des agrocarburants - par exemple l'industrie de l'aviation - préfèrent se concentrer sur la «deuxième génération». Ces nouveaux agrocarburants, à base de matières premières comme les algues, sont cultivés dans des zones non utilisées telles que les mers ou de déserts.

 

  • Des émissions addictives

 

Outre les chercheurs, ceux qui ont le plus à gagner dans cette histoire sont certainement les fumeurs. S'ils n'ont plus le droit de fumer leur cigarette dans la plupart des lieux publics à cause des fumées nocives pour la santé, le développement de voitures qui roulent au tabac leur permettra de faire de sérieuses économies. Plus besoin d'acheter des paquets de cigarettes hors de prix : sortir dans la rue suffira pour respirer les délicieux nuages de fumée cancérigène.



Publié par Elodie Hercouët
le jeudi 14 Janvier 2010 à 11:22

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 27 Janvier 2010 à 17:43 Par Elodie Hercouët
 

En effet, il y a encore beaucoup d'efforts à fournir pour que les agrocarburants limitent leurs impacts sociaux et environnementaux :
http://www.durable.com/actualite/article_biocarburants-pas-bio-du-tout_416

jeudi 14 Janvier 2010 à 15:09 Par AlainD
 

En plus du 2e paragraphe, ce tabac est OGM. Il n'a donc vraiment aucun intérêt.
Les biocarburants n'ont aucun avenir, c'est l'exemple typique d'une fausse bonne idée, pour pas dire très mauvaise idée.

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !