Roland-Garros : que faire des petites balles jaunes de tennis ?

La Fédération Française de Tennis s'engage dans le recyclage

 


Et si on parlait recyclage des balles jaunes ? En plein suspens de la compétition internationale de Roland-Garros, le lien avec le recyclage n’est pas si évident. Depuis 2008, la Fédération Française de Tennis (FFT) poursuit son opération : " balles jaunes ". Si l’heure n’est pas encore au bilan sportif et carbone de la compétition, l'occasion nous est donnée de faire un tour d’horizon sur cette initiative " verte " du côté de la Porte d’Auteuil. 

 

 

 

tennis-recyclage

 

 

 

  • Opération " balles jaunes "

En plein tournoi de Roland-Garros, le recyclage s’invite dans la compétition internationale. De bon augure lorsque l’on sait que la petite balle de caoutchouc mettra 2 500 ans à se dégrader. L’opération " balles jaunes " orchestrée par la FFT espère booster les initiatives de collecte et de recyclage. Et figurez-vous que l’enjeu est de taille : 14 millions de balles de tennis circulent sur les courts de tennis en France. Dans la bataille des initiatives " vertes ", la FFT communique et le fait savoir. En 2008 : 51 000 balles ont été collectées et près de 150 000 l’année dernière. En 2010, l'objectif est d'atteindre le chiffre symbolique de 600 000 balles collectées auprès des clubs. Enfin, la fédération vise la récupération de 60 000 balles pour ce tournoi de Roland Garros.   

 

 

 

  • Le développement durable sur les courts de tennis

Une seconde vie pour ces petites balles jaunes ? L’objet ludique de la balle de tennis est ainsi transformé en tapis sportifs pour le compte d’associations. La fédération entend faire exister la maxime de Lavoisier sur les courts de tennis; selon laquelle " Rien ne se perd, tout se transforme ". L’idée du recyclage de ces milliers de balles jaunes rejoint ici l’action solidaire au profit des centres de rééducation pour les enfants handicapés. Certes, le bilan carbone d’une compétition internationale comme Roland Garros n’est pas encore passé au " vert ". Mais à ce jour, il n’existe toujours pas de circuit de récupération pour les balles de tennis. L’occasion donc de saluer l’initiative de la FFT.



400 000 spectateurs attendus du côté de la Porte d'Auteuil. Alors le covoiturage, une idée de transport convivial et économique pour se rendre à Roland-Garros. Les organisateurs de ce grand rendez-vous sur terre battue ont mis en ligne un site pour l’occasion : covoiturage.fft.fr

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

Publié par Christophe Baudouin
le samedi 5 Juin 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !