Réforme des retraites : les principales mesures

 

 

Réforme des retraites : les principales mesures Mercredi 16 juin, le gouvernement a présenté par la voix d’Eric Woerth, le projet de loi sur la réforme des retraites. L’Objectif d’enterrer en douceur l’âge légal de la retraite à 60 ans est atteint. Il devrait passer à 62 ans d'ici 2018. L'âge de la retraite à taux plein, actuellement à 65 ans, devrait aussi être repoussé de deux ans.

 

 


                                  les principales mesures

 

 

Retrouvez l'intégralité de la présentation officielle de la réforme des retraites en cliquant sur l'image (Crédits photos : AFP - Crédits Vidéo : Daylimotion).

 


  • Une reforme sans surprise

 

Eric Woerth, ministre du travail a dévoilé mercredi 16 juin les principales mesures de la réforme des retraites. En  vingt minutes, et sans aucune surprise, le ministre du travail a détaillé le résultat de plusieurs mois de concertations et d’arbitrages présidentiels. La reforme prévoit de ramener le système français de retraite, actuellement déficitaire de 32 milliards d'euros, à l'équilibre en 2018.

 

 

  • Objectif principaux de la réforme des retraites

 

 

Objectif : réduire de près de 50% le déficit en 2018. Un pari ambitieux qui devrait être atteint à l’aide des différentes mesures qui vont être mises en place. Il faut aussi y ajouter les 4 milliards d'euros d'économies supplémentaires réalisées dans la fonction publique et 4,4 milliards de recettes en plus, via la taxation des hauts revenus et des revenus du capital. Le financement des déficits accumulés sera repris au fur et à mesure par la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades), qui pourra compter sur les ressources du Fonds de réserve des retraites.

 

 

  • Recul de l’âge de départ à la retraite

 

 

Malgré l’opposition du parti socialiste, le gouvernement a tenu bon. Eric Woerth a confirmé l’intention du gouvernement de porter l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans d’ici 2018. Il veut ainsi mettre fin à 30 ans de tradition française pour « s'aligner » sur les autres pays européens. Ce passage à 62 ans devra se faire progressivement, au rythme de quatre mois en plus chaque année à partir de 2011.

 

 

  • Les autres mesures

 

 

En ce qui concerne la durée de cotisation, pour bénéficier d’une retraite à taux plein automatique, l’assuré devra partir à la retraite à 67 ans en 2018 au lieu de 65 ans actuellement. Éric Woerth a proposé de relever la taxation du capital et des revenus les plus élevés pour financer la réforme proposée. Le projet de réforme prévoit d’aligner en dix ans le taux de cotisation des fonctionnaires sur celui des salariés du privé. Actuellement dans la fonction publique, ce taux s’élève à 7,85 % contre 10,55 % dans le privé.

 

 

  • La contrepartie du gouvernement

 

 

Malgré le fait que le gouvernement ait tenu bon sur certain domaine, Eric Woerth a abordé le volet « pénibilité » de certains métiers. Dans le cas où celle-ci est « avérée », l’âge légal de départ à 60 ans avec une pension à taux plein est maintenu quel que soit le nombre d'années de cotisation. Par ailleurs, le gouvernement prévoit d’élargir le dispositif dit des « carrières longues » qui concerne actuellement les personnes ayant commencé à travailler à 17 ans. Dorénavant, ceux qui débutent leur carrière à 18 ans pourront également partir à la retraite plus tôt, à condition d’avoir suffisamment cotisés.
 


Publié par Sitan KOITA
le mercredi 16 Juin 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
dimanche 20 Juin 2010 à 08:17 Par fanfan
 

j ai commence a l age de 17 ans à travailler, à quel âge vais je partir à la retraite

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !