Reforme des retraites : François Fillon monte au front sur les dossiers d’Eric Woerth

 

 

Reforme des retraites : François Fillon monte au front sur les dossiers d’Eric Woerth François Fillon a décidé de reprendre en main le dossier des retraites d’Eric Woerth. Le Premier ministre s’est exprimé en conférence de presse, au lendemain des mobilisations. Le 23 Juin, Eric Woerth dit comprendre l’inquiétude des manifestants. Les syndicats sont satisfaits du nombre massif de manifestants. Selon les syndicats, 2 millions de personnes sont descendues dans la rue contre le projet gouvernemental des retraites.

 

 

 

                               

 

Extrait de la conférence de presse de François Fillon au sujet de la réforme des retraites (Crédits : BFM-Youtube)  

 


  • François Fillon soulage Eric Woerth dans le dossier des retraites

 

 

Depuis une semaine, Eric Woerth et sa femme sont sous les feux médiatiques  avec l’affaire Liliane  Bettencourt .François Fillon a décidé de reprendre en main le dossier. La question de la retraite était pourtant un sujet sur lequel le Premier ministre s’était peu exprimé jusqu’à présent.


Selon les services du Premier ministre, son intervention n’est qu’un « point d'étape » sur cette réforme phare du quinquennat de  Nicolas Sarkozy, qui doit passer en conseil des ministres le 13 juillet prochain.

 

 

  • François Fillon comprend mais ne transige pas

 

 

François Fillon a compris l’inquiétude des manifestants comme l’a déclaré Eric Woerth, « le gouvernement comprend les inquiétudes, il écoute l'avis des Français (...) il écoute l'avis des Français qui ont manifesté, il écoute l'avis des Français qui n'ont pas manifesté ».


M. Fillon n’a pas fléchi et a insisté sur l’importance de telle décision prise par le gouvernement : « je veux dire solennellement qu'aucune mobilisation ne réglera le problème démographique que pose la question des retraites. L'intérêt général nous commande de ne pas transiger sur les principaux paramètres de la réforme »

 

 

  • « Nous avons le devoir d'assurer le financement des retraites des Français »

 

 

« Quelles que soient les oppositions, quelle que soit leur force, nous avons le devoir d'assurer le financement des retraites des Français. Les décisions qui nous avons à prendre pour sauvegarder les régimes de retraite sont des décisions lourdes », a poursuivit François Fillon en conférence de presse.


Le Premier ministre s’est aussi exprimé sur la question des finances publiques. François Fillon avait indiqué début juin que la France devait trouver 100 milliards d’euros d'ici trois ans, via la réduction des dépenses et pour moitié grâce à une hausse des recettes.

 

 

  • Mobilisation massive plus forte que le 27 mai

 

Les syndicats se sont réjouis du nombre de manifestant contre la reforme des retraites. Selon eux, deux millions de personne aurait participé à la mobilisation. Les chiffres du ministère de l’intérieur eux comptabilisent 800 000 personnes. Malgré cette bataille de chiffre, la mobilisation reste plus forte que celle du 27 mai dernier. Un pari gagné pour les deux secrétaires généraux de la CGT et la CFDT.

 

 

Publié par Sitan KOITA
le vendredi 25 Juin 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mardi 29 Juin 2010 à 10:59 Par chuchen
 

La solution n'est pas d'allonger la période de travail, mais d'en créer pour que les jeunes prennent place !

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !