Réforme des retraites : Eric Woerth dit comprendre l’inquiétude des manifestants

 

 

Eric Woerth a déclaré comprendre l’inquiétude des manifestants. Le ministre du Travail a estimé que « la mobilisation est importante ». Mercredi 16 juin, M. Woerth avait présenté les principales mesures de la réforme des retraites. Egalement attaqué sur un éventuel conflit d’intérêt dans l’affaire Bettencourt, Eric Woerth  est intervenu sur Itélé, la veille de la revendication contre la réforme des retraites.

 

 

                          Réforme des retraites : Eric Woerth dit comprendre l’inquiétude des manifestants

 

 

Eric Woerth, ministre du Travail, a déclaré comprendre l'inquiétude des manifestants sur ITélé (Crédits : AFP).

 

 

  •  Eric Woerth comprend l’inquiétude des manifestants

 


« Je pense qu'ils (les manifestants) défilent parce qu'ils sont inquiets. (...) toute mobilisation est importante », a déclaré Eric Woerth sur Itélé. Bien que, le ministre du Travail ait indiqué comprendre l’inquiétude des manifestants, M. Woerth a insisté sur le caractère « indispensable et juste » de la réforme des retraites.
 

 


  • Les négociations ne sont pas exclues

 


Eric Woerth n’exclut pas les négociations. Notamment sur la prise en compte des critères de pénibilité dans le calcul des retraites, sur les carrières longues et sur les poly-pensionnés, « il y a encore à travailler, à concerter, à négocier ». La semaine dernière Nicolas Sarkozy lui avait demandé d'approfondir ces points avant le débat parlementaire prévu début septembre.

 

 

  • Grande journée de mobilisation le 24 juin

 


L’intersyndicale a appelé jeudi 24 juin à des manifestations massives partout en France. Le but : défendre le droit de prendre sa retraite à 60 ans, âge que le projet de réforme recule à 62 ans. Le 27 mai dernier des manifestations avaient déjà eu lieu. Près d’un million de personnes s’étaient sont rassemblées pour défendre l’emploi, les salaires et les retraites. Les syndicats ont indiqué que  « cette journée de mobilisation du 24 juin doit être beaucoup plus forte celle du 27 mai ».

 

 

  • Les revendications principales de la manifestation du 24 juin

 


« Garantir le droit à la retraite à 60 ans à taux plein », ou en encore « refuser catégoriquement tout allongement de la durée de cotisons », sont les principales revendications que veulent mener les syndicats. Ces derniers souhaitent peser de toutes leurs forces dans les débats et dans les grèves sur ces points.

 

 

  • Un engagement solidaire nécessaire

 


Mais pour arriver à mener à bien leurs revendications pour « le maintien du régime de répartition », « l’ augmentation des pensions, salaires » et « développer l’emploi privé et public », les syndicats ont indiqué la nécessité d’un engagement de tous les salariés du privé et du public, des retraités, des étudiants et des chômeurs.

 

 

Publié par Sitan KOITA
le mercredi 23 Juin 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !