Article publié en partenariat avec Pro Bono Lab

Pro Bono Lab donne un nouvel élan au mécénat de compétences

 

Donner du sens à son métier, se sentir utile en apportant son expertise à des organismes d’intérêt général, gagner en compétences en rencontrant de nouvelles problématiques dans des univers différents, développer les liens entre les secteur lucratif et non lucratif, ce sont les enjeux du pro bono. Pro Bono Lab propose un espace de réflexion autour de ce concept, afin d’identifier les meilleurs modèles pour son développement en France.

 

 

 Logo Pro Bono Lab complet

 

 

Le mécénat de compétences et le bénévolat de compétences sont regroupés sous le terme  « pro bono », abréviation de l’expression latine « pro bono publico » signifiant « pour le bien public ». Le pro bono désigne l’engagement de volontaires pour répondre aux besoins des associations dans différents domaines de compétence : marketing, droit, finance, communication, design, informatique, etc… L’idée est simple : proposer ses compétences à une association qui a un besoin spécifique. Cet engagement peut prendre différentes formes : journées du volontariat ou « Marathons », tutorat et parrainage, bénévolat de compétences individuel, consulting pro bono en équipe, prestation de service gratuit, participation à un conseil d’administration, etc…

 

Potentiellement, le pro bono permet de satisfaire à la fois les intérêts des volontaires, des bénéficiaires et des entreprises. Cependant, la conception, la mise en place et la pérennité d’un programme de pro bono performant requièrent un management de projet habile et intelligent. Les entreprises doivent investir pour engager un programme de mécénat de compétences, alors qu’elles manquent souvent de visibilité et d’expérience en la matière. Une réflexion préalable est nécessaire pour identifier les meilleures pratiques du pro bono par secteur afin de maximiser l’impact de l’engagement des volontaires.

 

Identifier ces meilleurs pratiques, c’est l’objectif de deux étudiants d’HEC qui ont créé le laboratoire d’idées Pro Bono Lab, Yoann Kassi-Vivier et Antoine Colonna d’Istria. Lancé en janvier 2011, www.pro-bono.fr est un blog de réflexion et de débat entre volontaires, responsables associatifs, responsables des ressources humaines, du mécénat et du développement durable, afin de développer le mécénat de compétences pour fournir un levier fort à l'intérêt général. 

 

Le projet associatif Pro Bono Lab se développe ensuite naturellement selon le principe du « pro bono » : Yoann et Antoine parlent du projet autour d’eux, et invitent chacun à les rejoindre pour apporter ses compétences à titre gratuit. Développeur web, community manager, responsable de communication, graphiste, juristes… Une  vingtaine d’étudiants et de professionnels se regroupe petit à petit autour des deux fondateurs pour faire avancer le projet et contribuer à son développement, chacun apportant son savoir-faire bénévolement. A terme, Pro Bono Lab souhaite aider entreprises et volontaires à apporter leurs compétences au secteur associatif.

 

Plusieurs associations ont déjà apporté leur soutien au projet. Aux Etats Unis, The Taproot Foundation, HandsOn Network et Points of Light Institute, et en France le RAMEAU, l’IMS-Entreprendre pour la Cité, la Ville de Clichy, Espace Bénévolat et France Bénévolat sont partenaires du projet. Le lien avec les entreprises est également déjà amorcé : L’Oréal, la Société Générale et Air France participent au financement d’une étude ( Le Pro Bono aux Etats-Unis, valeur et opportunités pour l’entreprise française ). L’étude réalisée actuellement vise à étudier les modèles du pro bono aux Etats Unis, où ce concept est beaucoup plus développé, afin d’en tirer des solutions innovantes pour le développement du mécénat de compétences en France. 

 

La prochaine étape ?  Yoann et Antoine comptent mettre en œuvre les enseignements issus de l’étude aux Etats-Unis et des réflexions menées en France. Des projets pilotes sont prévus à Clichy et en région parisienne à partir de janvier prochain. Pro Bono Lab veut aussi créer une plate forme pour le pro bono, offrant un cadre aux associations pour déposer leurs demandes, et une interface aux entreprises et aux volontaires pour choisir et gérer les projets pro bono. Rendez vous en 2012 !

 

Article publié en partenariat avec Pro Bono Lab
le mardi 24 Mai 2011 à 11:11

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !