Photographier les déchets de la planète pour mieux comprendre la société de consommation

Exposition photos « Global Trash » signée Bruno Mouron et Pascal Rostain

 


Que nous disent nos poubelles sur la société ? Bruno Mouron et Pascal Rostain poursuivent leur reportage sur les déchets de la planète avec « Global Trash ». A l’occasion des Assises nationales de la prévention et gestion territoriale des déchets à la Villette, les deux photographes présentent une installation photos des déchets de 13 foyers dans 13 villes (dont Paris). Un témoignage insolite sur la société de consommation et des inégalités vues des poubelles. Les 16 et 17 septembre, l’étude de la consommation est également au programme avec ces « natures mortes » contemporaines exposées à la Grande Halle de la Villette.

 

 

 

exposition-photos-global-trash-ile-maurice

Un des exemples de la série de photos " Global Trash " avec ci-dessus la représentation d'une poubelle de l'île Maurice (crédit photo : Bruno Mouron et Pascal Rostain). 

 

 


  • Nos poubelles, miroir de nos modes de consommation et de tri ?


Paparazzi des poubelles des stars et des anonymes. Dans le cadre des Assisses nationales des déchets au parc de la Villette, Bruno Mouron et Pascal Rostain exposent leur reportage un peu particulier. Une série de photos et de tableaux inventaires qui donnent à voir les modes de consommation de 13 foyers dans 13 villes. L’idée n’est pas de dénoncer les mauvais élèves du tri ou du recyclage, ni de fouiller dans la vie des gens pour alimenter le côté voyeuriste des tabloïds. Nos deux compères passés par Paris Match, Sunday Times Magazine ou encore El Mundo, se sont fixés comme règle d’or de ne jamais révéler des déchets à connation sexuelle ou médicale. Ainsi, montrer les emballages plastiques, les marques alimentaires, les journaux, les textiles, pour mettre en perspective le quotidien des gens, les milieux sociaux, en Europe et ailleurs.

 

 

  • « Global Trash » : tour d’horizon des déchets, du tri et des inégalités sociales


Voir les déchets dans les poubelles pour saisir une partie de la réalité de la société de consommation. En 2007, Bruno Mouron et Pascal Rostain avaient réalisé deux clichés dans deux villes diamétralement opposées qui donnaient le ton de leur travail. Neuilly-sur-Seine versus Vitry-sur-Seine ! Emballages Dior et bouteilles d’Evian pour les poubelles du premier foyer, soupes et bières chez le second ménage dans le Val-de-Marne. Dans ces nouvelles « natures mortes » contemporaines, les deux reporters se sont attaqués par exemple aux poubelles du Malawi. Un des pays les plus pauvres de la planète. A leur grande surprise, ils ont découvert une grande faculté au recyclage et à la récupération des objets. « La moindre bouteille en verre est recyclée en pilon, les cornes de maïs sont brûlées pour le chauffage » (20 minutes).

« Prévention et gestion territoriale des déchets », c’est le fil rouge du rendez-vous biannuel des Assisses nationales des déchets à la Grande Halle de la Villette (16 et 17 septembre). Cet événement est co-organisé par l’Observatoire régional des déchets d’Ile-de-France et Ideal Connaissances (médiateur de savoir-faire des collectivités territoriales et de leurs prestataires).

 

 

 

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

Publié par Christophe Baudouin
le mercredi 15 Septembre 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 15 Septembre 2010 à 20:56 Par PACO
 

Puis-je dire que s'il y avait moins de poubelles dans les villes à disposition "directe" des consommateurs, il y aurait moins de dechets!
Obligeons les "valets" urbains à rapporter leur dechets en décheteries, juste à côté des camps nomades, c'est facile à trouver.
Bien à vous

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !