Peur sur le Danube et surenchère autour de l’éolien offshore

C’est l’heure de la revue d’actualité de Mister Durable !

 

 

C’est toujours la désolation en Hongrie. 1,1 million de m3 de boue toxique déversée dans plusieurs villages alentours de la ville d’Ajka. Le pays craint pour l’écosystème du Danube et les habitants désespèrent sur la sécurité de cette usine de bauxite-aluminium. Au chapitre de l’éolien offshore : c’est la grande compétition. Voilà que le Danemark a l’ambition de détrôner le plus grand parc éolien offshore au monde de Thanet (Grande-Bretagne). La rubrique « personnalité de la semaine » est signée du ministre de l’Education nationale Luc Chatel. Enfin l’écogeste : et si Google se mettait à l’éolien ?  

 

 

 

parc-eolien-offshore-danemark

 

 

Voici venu le temps de la surenchère de l’éolien offshore ? Après l’inauguration de la ferme offshore de Thanet au large des côtes du Kent, le Danemark souhaite montrer l’exemple de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Et c’est le top de la semaine ! Car en mer Baltique, Roedsand 2 a lui aussi pour mission de couvrir 200 000 foyers en électricité. 

 

A la clé, le parc éolien est doté d’une puissance totale de 207 mégawatts. Alors qui de Thanet ou de Roedsand 2 prendra la place de leader mondial de l’éolien offshore ?  

 

Paysages ravagés, villages sinistrés (Kolontar), la Hongrie fait face à une catastrophe écologique sans précédent. Et c’est le flop de la semaine ! La faute à une rupture d’un réservoir d’une usine d’aluminium de la société MAL qui n’a pas finit de faire parler d’elle. Car la coulée de boue rouge toxique s’est révélée mortelle : 9 morts et 150 blessés.

 

Mais les habitants craignent aussi le pire pour leur terre agricole, les eaux de la région ou encore la faune et la flore du Danube. C’est pourquoi les autorités s’organisent. Au programme : une nouvelle digue pour prévenir tout nouveau risque d’inondation. Vu l’ampleur de la « marée rouge » toxique, est-ce bien suffisant ?   

 

Dans la rubrique « personnalité de la semaine », Luc Chatel lance un message en direction des lycéens grévistes. « (…) manifester sur la voie publique c’est dangereux ». Tiens, tiens, en plein mouvement social sur la réforme des retraites, le ministre se méfierait-il du « péril jeune » ?  

 

Enfin l’ écogeste de la semaine, après l’énergie solaire, Google prendrait-il  le train de l’éolien ? Atlantic Wind Connection, c’est le nom du projet éolien (5 milliards de dollars) auquel participe le géant américain de l’Internet. Sur la côte est des Etats-Unis, l’idée est de fournir de l’électricité à la Virginie, le New-Jersey, le Delaware et le Maryland.

 

 

Mister Durable vous salue bien !  


Publié par Christophe Baudouin
le samedi 16 Octobre 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !