Pat Farmer : le marathon titanesque du pôle Nord au pôle Sud

Une course de 21 000 km pour construire des installations d'eaux potables en Asie

 


21 000 km de course pour la bonne cause. Pat Farmer est un marathonien au grand cœur. A la suite d’un voyage en Asie du Sud-est, voilà que ce quadragénaire décide de venir en aide aux populations qui souffrent du manque d’eau potable (décrété « droit fondamental » par l'ONU). Cela fait dix ans que ce défi sportif le taraude : rallier le pôle Nord au pôle Sud en traversant 14 pays des Amériques. Dans ce marathon expédition de onze mois, le « Forrest Gump » australien tentera de relever la performance sportive au profit de la cause humanitaire. Récolter 100 millions de dollars pour soutenir les programmes sanitaires de la Croix-Rouge.

 

 

 

le-desert-de-simpson-en-australie

Le désert de Simpson en Australie traversé à plusieurs reprises par le marathonien Pat Farmer (crédit : Marj Kibby).

 

 

 

  • Rallier le pôle Nord au pôle Sud


Le défi est de taille : parcourir 21 000 km en onze mois pour soutenir les programmes sanitaires de la Croix-Rouge. N’ayons pas peur des mots, c’est un défi titanesque qui attend cet ancien député du Parlement australien ! Mais Pat Farmer n’en est pas à son premier fait d’arme des marathons extrêmes. Ce « Forrest Gump » de l’hémisphère sud a déjà réalisé le tour d’Australie (14 662 km) et traversé entre autre le terrible désert de Simpson à plusieurs reprises. Cette fois, Pat Farmer s’attaque à la course à pied des deux pôles pour venir en aide aux populations d’Asie du Sud-est qui n’ont pas accès à l’eau potable. 100 millions de dollars, c’est l’autre objectif de taille que Pat Farmer souhaite récolter. 

 

 

  • La mission : 100 millions de dollars pour les programmes de la Croix-Rouge


Du pôle Nord au pôle Sud à pied, et en courant s’il-vous-plaît ! Un challenge sportif sur-mesure pour ce jeune marathonien âgé de 48 ans. Car du Canada à l’Argentine ou encore des Etats-Unis au Mexique, le programme est corsé. Pas moins de 14 pays à franchir en bravant la toundra glacée au climat tropical chaud et humide. De 70 à 80 voire 100 km par jour, c’est le rythme que s’est fixé Pat Farmer pour réaliser son pari sportif et humanitaire. C’est une fois arrivé à bon port en Argentine courant 2011, que notre aventurier sera amené au pôle Sud par les airs. Top départ du périple sportif du Monsieur « Forrest Gump » australien : mars 2011. 

 

 

 


Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

Publié par Christophe Baudouin
le jeudi 30 Septembre 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
jeudi 30 Septembre 2010 à 15:40 Par chuchen
 

Bonne route à vous et merci pour ce défi ! Si d'autres sportifs pouvaient se rallier à votre cause ou autre au lieu de rechercher le profit personnel...Peut-être pourriez-vous faire des photos lors de vos périples afin de sensibiliser le monde.

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !