Paris Plages 2010 prend ses quartiers d'été sur les berges

 

Vous en rêviez ? Alors ne cherchez plus, c’est l’heure… de l’autre regard sur le développement durable. Les tops et les flops sans oublier l’éco-geste, c’est maintenant avec la revue d’actualité décalée de Mister durable… Christophe Baudouin.

 

 

                                        

paris-plages-2010-transats

Les citadins sont invités à la 9ème édition de Paris Plages du 20 juillet au 20 août 2010 (crédit photo : AFP / Fred Dufour). 

 



C’est parti pour la 9ème édition de Paris Plages. Et c’est le mini-flop de la semaine ! Les quais de Seine transformés pour un mois en station balnéaire. C’est chic ! Parisiens : à vous les bains de soleil sur les 350 transats, les siestes interminables passées sur les 40 hamacs et le festival de bikinis à proximité des brumisateurs…

 

 

  • Un vrai parfum estival ! On s’y croirait ! Mais Paris Plages est-il vraiment développement durable ?


C’est en tout cas la question que tous les opposants de Bertrand Delanoë et des Verts réunis se posent depuis 2001.
L’idée des plages artificielles dans la capitale : il faut avouer que c’est plutôt original ! Mais de la voie Georges-Pompidou en passant par le bassin de la Villette, ça en fait du sable et… des kilomètres de transport.


C’est pourquoi la Ville de Paris communique ! 1350 tonnes de sable ont été acheminées par voie fluviale ! Une vraie économie de transport et d’émission de co2. En revanche, c’est silence radio sur l’empreinte carbone de l’événement. Bizarre, bizarre…


Heureusement que les mesures « vertes » de Paris Plages, c’est aussi : faire trier les badauds et les touristes. Le tout, dans la joyeuse bousculade entre les piétons et les vélibs. Une cohabitation pas toujours évidente sur les berges ! Parole de cycliste urbain. En tout cas, si l’idée folle vous venait de plonger dans la Seine pour montrer la communion retrouvée des parisiens avec leur fleuve : n’oubliez pas de  consulter la carte Baignades ! Et ça, c’est le top de la semaine !

 

 

 

paris-plages-2010-brumisateurs

Pour l'ouverture de Paris Plages, un musicien fait entendre sa trompette sous les installations brumisateurs ( crédit photo : AFP / Fred Dufour).

 

 

 

  • On ne rigole pas avec la santé des baigneurs !


En 2 mots : Baignades.sante.gouv.fr est une carte interactive mise en ligne par le ministère de la Santé et des Sports. Le but est de connaître en temps réel la qualité des eaux de baignade. Fini les démangeaisons, oublié la dermatite du baigneur ou encore la cruelle « puce du canard ». Place donc aux contrôles sanitaires des plages de France et des DOM-TOM. Une initiative salutaire pour que la pollution marine ne soit plus un tabou une fois venu le moment tant attendu ou redouté, c’est selon, de se jeter à l’eau ! 


Car dans la jungle des labels « plages propres » et dans la guerre d’attribution du célèbre pavillon bleu, difficile de s’y retrouver. Alors vacancier, ce site web est pour toi ! Enfin, sauf pour les nageurs de Paris. Et oui, j’ai oublié de vous dire que la carte Baignades s’est bien gardée de tester la qualité des eaux de baignade dans la capitale. Paris bronzage oui ! Mais Paris baignades, il faudra prendre son mal en patience…


Enfin, l’écogeste cette semaine pour un monde meilleur : optez pour les espadrilles écolos : « Maurice et moi » ! La marque 100 % naturelle privilégie la production en France made in Mauléon au Pays Basque, l’achat sur Internet et les produis naturels.


En résumé, Maurice et moi, c'est le geste éco-citoyen de cet été. A chaque paire d’espadrilles vendue, une partie des bénéfices est reversée pour financer des projets de microcrédit au Bénin, au Cambodge, au Nicaragua et aux Philippines.

 

 

 

Publié par Christophe Baudouin
le samedi 31 Juillet 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !