Lumière sur les vitres photovoltaïques

 

 

Et si vos fenêtres produisaient de l'énergie ? C'est désormais le cas grâce aux vitres photovoltaïques. Bon nombre d'entreprises à travers le monde s'intéressent déjà à cette innovation, en passe de devenir l'alliée incontournable des maisons écologiques. 

 

 

                                

 

 

  • Une innovation en construction

 

Capables de s'ajuster en fonction de l'orientation du soleil, le vitrage photovoltaïque laisse passer la lumière et convertit les rayons du soleil en électricité, comme le ferait un panneau solaire. L'énergie récupérée est stockée dans une batterie placée dans le cadre de la fenêtre. Mais jusqu'à maintenant, la trop grosse absorption des rayons en faisaient finalement un "mur" bien coûteux pour une efficacité assez faible (7 à 8%). Les chercheurs de l'Institut de recherche en Technologies Industrielles de Taïwan (ITRI) se sont alors penché sur ces problèmes et viennent de dévoiler la "fenêtre solaire à haute transparence", avec un rendement allant de 20 à 50%. Deux fois plus chères que des fenêtres ordinaires, elles pourraient en revanche réduire la consommation totale d'un bâtiment de 30%, si elles étaient installées sur son ensemble. Autre avantage inattendu, la composition et la structure de cette fenêtre solaire la rendrait entièrement pare-balle !

 

 

  • Quand l'Amérique s'en mêle...

 

Si cette idée originale nous vient du Japon, avec l'entreprise Nihon Tele-communication Systems, elle a depuis attiré l'attention d'autres entreprises du secteur de l'énergie solaire aux Etats-Unis. La pionnière dans ce domaine est la société RSI Solar, qui a mit sur le marché la première vitre photovoltaïque semi-transparente du monde. Composée de verre trempé dans lequel il a été intégré une fine couche d'isolant et des cellules photovoltaïques, cette vitre solaire pourrait produire jusqu'à 250 watts d'électricité et faire économiser jusqu'à 50% de la consommation électrique nécessaire au chauffage et à la climatisation, selon une étude menée par la NTUST (National Taïwan University of Science and Technology). De plus, ces fenêtres peuvent filtrer 100 % des UV et des rayonnements infrarouges. Produites sur mesure, leur taille peut atteindre jusqu’à 2,74 mètres par 2,74.

 

 

  • Un bel avenir en perspective

 

La société a déjà des commandes à n'en plus finir, principalement aux Etats Unis et au Canada pour des résidences, centres commerciaux, bâtiments administratifs, etc... Ces vitres photovoltaïques gagneront sans doute le marché européen d’ici quelques mois. Et enfin nous pourrons nous réjouir de voir, depuis notre bureau, le soleil briller derrière la fenêtre !

 

 

 

Publié par Elodie Hercouët
le mercredi 3 Mars 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
jeudi 2 Décembre 2010 à 15:43 Par Pose fenêtre 31
 

L'énergie dépensée pour trouver de telles solution en vaut elle la chandelle ?

mardi 23 Mars 2010 à 11:28 Par gonemichet
 

Et pourquoi ne pas faire tous les pare-brises de véhicule!...

mardi 9 Mars 2010 à 16:47 Par Elodie Hercouët
 

Bonjour et merci de votre intérêt pour cet article. Les panneaux solaires ne produisent pas d'énergie, ils récupère celle émise par le soleil. La recherche avance très vite sur ces technologies et le rendement des énergies renouvelables ne cesse de croître. Si les panneaux solaires - et les vitres- ne sont pas entièrement recyclable, les entreprises qui les commercialisent s'intéressent déjà à ce problème afin de le gérer elles-même (cf : http://www.durable.com/actualite/article_photovoltaique-le-soleil-est-dans-le-pre_610). Concernant les vitres, il s'agit d'une toute nouvelle technologie qui effectivement n'est que rarement transparente pour le moment. Mais comme je le disais plus haut, la recherche avance très vite et il faut lui laisser le temps de rechercher ! Ces vitre seront vraisemblablement commercialisées d'ici quelques mois en Europe, aucune annonce n'a cependant encore été faite à ma connaissance...

mardi 9 Mars 2010 à 10:59 Par LACOMBE Gérard
 

mèmes remarques que Alison,et y a-t-il des perspectives de commercialation en FRANCE ?

jeudi 4 Mars 2010 à 10:37 Par Alison
 

Il me semble que les panneaux solaires demandent plus d'énergie à produire qu'ils n'en fourniront pendant toute leur durée d'utilisation. De plus, les matériaux utilisés ne sont généralement pas recyclables. Qu'en est-il de ces vitres ?

Et deuxième question : le rayonnement solaire va naturellement chauffer et illuminer une pièce à travers les vitres. Je vois que ces vitres sont "semi-transparentes". Est-ce qu'il ne va pas donc falloir compenser l'énergie solaire interceptée, et donc nécessairement utiliser plus d'électricité pour le chauffage et l'éclairage de la pièce concernée ? (je ne sais pas si cette phrase est très claire ;)! )

Merci par avance pour vos précisions...

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !