Les autos écolos ont le vent dans le dos

Quelles autos sont le plus écolo ?

 

 

Paradoxe de notre société en mutation, la voiture, engin polluant par excellence,  doit devenir écolo. Pour les constructeurs automobiles, boostés depuis des années à coup de subventions, c’est une question de vie ou de mort. Mais derrière la vitrine, qu’en est-il vraiment ? Laurent Masson, expert en voitures écologiques, est directeur de publication et fondateur du site MoteurNature. Les combines des constructeurs et les spécificités des voitures n’ont pas de secrets pour lui et il a accepté de nous en dévoiler quelques uns. Pour aller plus loin, découvrez notre dossier complet sur la voiture électrique.

 

 

                         Laurent Masson

 

 

  • Laurent, quelles voitures sont à la pointe de l’écologie actuellement ?


D’une part, les voitures hybrides japonaises, comme la Honda Insight ou la Toyota Prius sont en tête aujourd’hui. D’autre part, les voitures électriques haut de gamme sont très performantes, mais bien moins abordables. La Tesla Motors est la meilleure de sa catégorie : à plus de 100 000 euros, elle est la seule disponible actuellement sur le marché français. Sa concurrente, la Venturi Fetish, est plus originale mais coûte trois fois plus cher.

 

 

  • Quelle sera la voiture du futur ?


La voiture que tout le monde attend est la voiture électrique performante à un prix abordable (20 000 à 25 000 euros). Nissan sera peut-être le premier constructeur à en proposer sur le marché. Mais de nouveaux constructeurs, comme l’indien Reva, ont sorti des petits modèles électriques très sympas, comme la Reva NXR qui devraient être commercialisée cette année. Comme  leur coût de production est beaucoup plus bas que celui des européens, ils pourront proposer des prix d’attaque beaucoup plus abordables.

 

 

  • Quels sont vos conseils pour les futurs acheteurs de véhicules électriques ?


Bien sur il faut d’abord regarder les émissions de CO2 inscrites sur les étiquettes énergie. Mais il faut aussi regarder la cohérence de la gamme. Car ce n’est pas toujours le modèle qui a la plus faible émission sur le papier qui est la plus écolo dans la réalité. Donc il faut bien vérifier que la voiture possède les technologies qui lui permette de consommer moins : la meilleure c’est bien sur celle à transmission hybride (qui fonctionne au carburant et à l’électricité), mais il y a aussi l’ alternateur intelligent (qui ne fonctionne que quand la voiture est en phase de décélération et non pas d’accélération), et le système Stop-and-Start (qui va couper le moteur quand la voiture est à l’arrêt).

 

 

  • Mais comment choisir sa voiture ?


Ca dépend de l’usage. Pour un parisien, mieux vaut choisir la voiture la plus compacte possible. La Toyota IQ et la Honda Insight sont à moins de 20 000 euros. Mais pour quelqu’un qui fait de la route et qui n’a pas un budget très élevé, les voitures européennes, comme la petite Volkswagen Polo, sont très avantageuses. En modèle familial, la Scoda Octavia est très intéressante. Mais les voitures européennes les plus performantes sur le plan écologique sont les BMW, étonnamment sobres et très performantes, avec des technologies classiques. Puis il y a Volkswagen. Renault et Peugeot ne sont pas très loin derrière, mais un peu loin quand même ! (rires)

 

 

Publié par Elodie Hercouët
le mercredi 10 Février 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
lundi 15 Février 2010 à 18:00 Par Elia
 

Elle a vraiment une sacrée tête la voiture solaire en photo :)

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !