Le Trikke un nouvel engin qui favorise le transport écologique

 

 

Le Trikke c'est des tubes en aluminium, un guidon, des petites roues et un petit moteur-roue électrique. L'engin au désign futuriste esr peut-être la solution pour une mobilité écologique dans les villes, car il ne produit aucune émission de gaz à effet de serre. Aujourd'hui, une grande partie des trajets effectués en voiture pourraient être réalisés en Trikke. L'investissement serait lourd : 31.8 milliards d'euros. Mais l'implantation de ce nouveau mode de déplacement permettrait de réduire drastiquement les émissions de CO2, ainsi que la consommation d'énergie dans les transports.

 

                        Trikke

 

  • Le trikke qu'est-ce que c'est ?

 

Le Trikke souvent confondu avec une trottinette à trois roues, est un engin qui combine les avantages des véhicules actuels en une machine complètement nouvelle dans ses formes, fonctions et son utilisation. La technologie de ce nouveau moyen de transport permet d'avancer sans pousser, ni pédaler... De plus, il est silencieux, ne produit aucune émission de gaz à effet de serre (car électrique) et il est rechargeable avec une micro-éolienne, un petit panneau solaire ou sur le secteur. Son autonomie est d'environ 30 km avec une charge de batterie. Le prix du trikke électrique est à partir de 580 euros.

  • Etat des lieux des transports actuels

 

- 70% des trajets sont effectués seuls.
- La vitesse moyenne d'une voiture en ville oscille entre 15 et 20 km/h suivant les agglomérations. Un trikke permet de circuler à 25km/h.
- En Ile-de-France, 50% des déplacements quotidiens sont inférieurs à 20km (un trikke standard à une autonomie de 30km), 37% compris entre 20 et 60km (un trikke équipé de deux batteries à une autonomi de de 60km), et 13% supérieurs à 60km (la combinaison trikke + transports en commun permet de réaliser ces trajets).
- Un passager représente 6% de la masse du véhicule. Un trikke électrique pèse 17 kg.

 

                     Trikke 2

 

  • L'interet d'investir dans les Trikkes

 

Souvent, les conducteurs  renoncent aux transports en commun parce qu'il faut marcher jusqu'à l'arrêt de bus ou la station de tramway. Avec le trikke, un arrêt de bus situé à 5km de votre maison est accessible en 12 minutes. Et si vous habitez à 10 km de votre lieu de travail, vous pouvez faire la totalité du trajet en trikke, ceci en 24 minutes.

 

La France compte 65 millions d'habitants, dont environ 60 millions ayant entre 5 ans et 80 ans. Il faudrait donc produire 60 millions de trikkes électriques, ce qui demanderai un investissement de 9 milliards d'euros. Cette somme représente un budget plutôt faible si l'on considère la réductions des émissions de CO2 que l'investissement entraînerait. Idem pour la consommation d'énergie dans les transports.

 

Les voitures individuelles consomment en France environ 25 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) chaque année. Si 90% de ces trajets étaient réalisés en Trikke électrique, ce sont 22,5 millions de TEP qui seraient économisées ! De plus, un trikke consomme 15 fois moins d'électricité qu'un véhicule électrique standard.

 

La quantité d'électricité nécessaire pour alimenter un tel parc de trikke est d'environ 4800 Gwh. Une éolienne standart produit environ 18 GWh par an. 266 éoliennes sont donc suffisantes pour alimenter ce parc de trikkes. Bien sûr, les utilisateurs qui le souhaitent peuvent aussi produire chez eux l'électricité nécessaire pour alimenter leur trikke.

D'un point de vu socio-économique, l'installation d'usines pour la production de millions de trikkes en France serait générateur de dizaines de milliers d'emplois et conduirait, par effet d'échelle, à une chute du coût de production des trikkes. En revanche, si l'idée est séduisante, son coût est très important : 31,8 milliards d'euros, soit la moitié du grand emprunt national...

 

                     Eolienne

Source : http://www.electron-economy.org/article-pour-une-revolution-trikke-electrique-en-france--42269788.html

Publié par Diane Pissier
le mercredi 13 Janvier 2010 à 09:44

 



Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement :

 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 6 Juillet 2011 à 10:26 Par olive_verte
 

dav, je ne remets pas en cause ce que tu avances, et 30 minutes de trikke c'est surement bon pour le corps. Je critique la terminologie employée pour nous faire croire que faire du trikke contribue à sauvegarder la planète !

dimanche 3 Juillet 2011 à 22:17 Par dav
 

Les com des deux personnes avant moi mon fait trop rire. Déjà ils ont jamais mis leur pieds sur un trikke,qu'il soit élèctrique ou non ci vous en faite 30 minutes la vous ne direrier pas autan des bétises.a+

samedi 18 Juin 2011 à 06:21 Par BRAVO!
 

Mercy!

mardi 7 Juin 2011 à 09:19 Par olive_verte
 

Article ridicule !
Comparer le temps moyen en voiture avec la vitesse maximale d'une trottinette. Rarement vu autant de connerie.
Vouloir nous faire croire que l'engin n'est pas polluant et se recharge avec un panneau solaire !
Mieux, installez-vous une éolienne dans le jardin pour recharger votre jouet chinois !

Pitoyable

vendredi 15 Janvier 2010 à 10:21 Par Alain Dacheux
 

Pour les petits parcours, la solution la plus écologique, la plus économique et qui contribue le plus à la bonne santé de l'homme , c'est l'usage de ce qu'il possède : les jambes... 4 à 5 kilomètres à pieds c'est à la portée de tout le monde, au delà l'usage du vélo est une bonne alternative.(autre avantage, pas de batteries polluantes à recycler, solution coût zéro et immédiate: il n'y a pas mieux et en plus on a moins de frais de santé puisqu'on a une activité physique)
Cette solution forge la volonté, le goût de l'effort et utilise à bon escient ce dont la nature nous a doté : Un corps ayant une grande part de masse musculaire.Utilisons ce merveilleux outil qui demande à être entretenu physiquement et intellectuellement, cela nous permettra de garder une autonomie et un éveil des sens qui manquent de plus en plus à ce troupeau de moutons graisseux que forment nos civilisations dites modernes.
Pour finir admirez le côté "cucufiant" des photos de promotions : Le quadra. moderne se crée des sensations extrêmes à 25 km/h: "ouaouh il est trop fort..."
Les employés de bureau se croisent,souriant, avant d'aller poser leur cul sur un fauteuil"ah ce trajet en trikke m'a épuisé..."
Le top revient aux bidochons qui se baladent en famille, mais attention sans faire d'effort( ouais mais je suis à la pointe de la mode avec mon ...comment çà s'appelle déjà ce truc ). Refaites une photo dans dix ans : s'il n'ont pas fait quelques régimes entre-temps vous aurez de superbe tas de beauf adipeux...
Allez, rangeons cet engin au niveau du gadget et consentons quelques petits efforts pour nous, la planète et montrons au générations à venir qu'on étaient pas des fainéants abrutis par le soi disant progrès...

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !