Le rôle de l’éducation dans le développement durable

 
Le modèle économique occidental pourrait ne pas être viable sur le long terme s’il ne devenait plus respectueux de l’environnement. Nous avons donc un devoir de préservation de la planète vis-à-vis des générations à venir. L’homme doit devenir responsable !

Définition du concept de développement durable

Le développement durable est une conception de croissance qui répond aux besoins du présent sans pour autant compromettre l’avenir et les ressources des générations futures : c’est un développement à long terme. La notion de développement durable englobe trois piliers : économie, écologie et social ; c’est-à-dire que le développement économique doit être efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable.

Objectifs de l’éducation dans le développement durable

L’éducation au développement durable permet de comprendre la complexité mondiale dans ses dimensions civiques, éthiques et économiques. L’objectif principal est de comprendre les enjeux du développement durable afin d’agir en « bon citoyen ».
Dans l’éducation, on peut aborder les relations entre les questions environnementales, socioculturelles et économiques. Cela amènera à parler de l’interdépendance des sociétés et des acteurs, de l’importance d’une solidarité à l’échelle mondiale mais aussi de la nécessité de faire des choix en toute connaissance de cause afin d’adopter un comportement responsable.

Apprentissage des termes du développement durable

L’éducation au développement durable intervient dans la scolarité de la maternelle au baccalauréat à travers des thèmes tels que l’eau ou l’énergie mais aussi lors de classes vertes, de campagnes de sensibilisation et d’interventions d’acteurs (ONG, collectivités territoriales…). Le fait d’entrer en relation avec des enfants d’autres pays permet aussi d’élargir les points de vue et de constituer des réseaux d’informations et d’expériences. Les sources d’énergies renouvelables sont une alternative aux énergies fossiles (type pétrole).
Lorsqu’elles sont consommées, ces énergies ne diminuent pas les ressources à l’échelle humaine. Ces énergies puisent leur force dans deux sources : le soleil et la terre. Le rayonnement du soleil est directement à l’origine de l’énergie solaire (thermique et photovoltaïque). Il est indirectement à l’origine de l’énergie éolienne (énergie solaire + rotation de la terre = vents), de l’énergie hydraulique (énergie solaire + rotation de la terre = courants marins) et de la biomasse (combustion de l’énergie solaire stockée par photosynthèse).
La chaleur de la terre est quant à elle à l’origine de l’énergie géothermique (on extrait cette énergie contenue dans les couches profondes de la Terre).




Changements des habitudes de consommation en faveur du développement durable

Tout le monde peut agir près de chez soi ou en voyant un peu plus loin ! Le problème des déchets est à l’échelle de la famille. Il se traite en amont, en achetant responsable, c’est-à-dire en prenant le moins d’emballages possibles et en préférant les cartons aux plastiques. Ensuite, il s’agit de les recycler en 3 catégories : le verre, les emballages recyclages (carton, bouteilles plastiques, conserves, journaux), et les déchets non réutilisables.

Composter les matières biodégradables pour ensuite les utiliser comme engrais dans le jardin est une bonne alternative aux produits chimiques. En ce qui concerne l’eau, traquez les fuites et préférez les douches aux bains ! Ne laissez plus couler l’eau pendant que vous vous brossez les dents. Utiliser une chasse d’eau à double commande permet de diviser la consommation d’eau par deux. Vous pouvez également utiliser une douchette avec aérateur pour réduire votre consommation d’eau.
Enfin, la récupération d’eau de pluie peut être réutilisée dans les usages externes type arrosage. Pour vous déplacer, choisissez le vélo, le covoiturage ou les transports en commun pour limiter les rejets de CO2.

En termes d’alimentation, essayez de consommer plus responsable en achetant des produits biologiques, ou du commerce équitable qui limitent l’agriculture intensive et l’utilisation d’OGM. Pensez local en privilégiant l’agriculture de proximité (pas de transport).

La base du développement durable est la consommation responsable mais aussi solidaire. Créer du lien social est un des piliers de ce concept. Se nourrir de produits fermiers chez un agriculteur biologique de votre région, faire du covoiturage avec des personnes de votre quartier, ou donner vos vieux objets au lieu de jeter sont des petits gestes que vous pourraient mener au quotidien ! N’oubliez pas que le plus souvent l’écologie permet de faire des économies !


Publié par Rédaction Durable
le vendredi 30 Aout 2013

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
vendredi 26 Aout 2016 à 13:34 Par Jean Claude
 

La durabilité donne plusieurs sens surtout ici
http://airmessoft.jimdo.com/

jeudi 25 Aout 2016 à 17:09 Par Ansel Masson
 

Vous pouvez voir plus sur http://crmfinance.fr/

dimanche 27 Octobre 2013 à 20:28 Par Claudec
 

Voir :
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/societe/autres/221183045/denatalite-et-developpement-durable-responsable

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !