Le niveau d’émissions du CO2 stagne en France de 1990 à 2007

 

 

En 17 ans, la France n’a diminué son empreinte carbone, comme le montrent les deux rapports publiés début août, par le ministère de l’Environnement. La France affirme pourtant le contraire en indiquant qu’elle réduit régulièrement ses émissions de gaz à effet de serre. La révélation de cette information risque de mettre à mal les objectifs fixés par le gouvernement de  : réduire de 14% par rapport à 2005 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

 

                          Le niveau d’émissions du CO2 stagne en France de 1990 à 2007

 


(Crédits : Danicek - Fotolia.com)

 

 

  • Pas de réduction pour la France

 

Les deux rapports publiés début août par le ministère de l’Environnement montre que le niveau d’émissions de carbone n’a pas diminué mais a stagné de 1990  à 2007. En continuant ainsi, le bilan carbone de la France ne diminuerai pas et resterai stable jusqu’en 2012 par rapport à 1990. Cette indication entre en conflit avec les objectifs ambitieux que s’était fixé la France en ratifiant le protocole de Kyoto. Dans le cadre du paquet énergie-climat européen, le gouvernement s’est fixé un autre objectif qui semble difficile à atteindre : réduire de 14% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 par rapport à 2005.


Publié par Sitan KOITA
le jeudi 12 Aout 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 18 Aout 2010 à 15:16 Par pape83
 

j'habite dans le Var depuis le mois de juillet j'ai remarqué que une catégorie de touriste stationne moteur tournant(avec ou sans chauffeur à bord) aux abords des commerces.D'un côté des mesures sont prises afin de réduire le taux de CO2 dans l'atmosphère alors qu'une bonne partie des Français n'en a rien à faire.Ce qui est certain : nous avons la palme des donneurs de leçons...

jeudi 12 Aout 2010 à 22:47 Par boudaoud
 

bientot on ne polura plus , toute les usines seront délocalisées

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !