Le lit en carton, humanitaire et durable

La Nouvelle Chronique de Durable

 



Dormir sur un carton, un futur proche ? L’idée a de quoi surprendre. Pourtant, c’est le pari qu’ont fait Julien Sylvain et les designers du studio Nocc, Jean-Christophe Orthlieb et Juan pablo Naranjo. Ils ont créé le Leafbed, le premier lit en carton ondulé destiné à l’hébergement temporaire d’urgence. Monté avec quatre caisses en carton standard, liées les unes aux autres sans colle ni sangle, ce lit de fortune peut également se transformer à volonté en une table.

 

enfants-africains-dormant-sur-lit-en-carton-leafbed


L’objectif de ce projet, né sur les bancs d’une école de commerce ? Rendre l’approvisionnement humanitaire plus efficace mais aussi plus respectueux de l’environnement, une considération qui passe largement au second plan dans les situations d’urgence. Les situations de crise humanitaire exigent en effet de la part des organisations internationales le déploiement extrêmement rapide d’une logistique complexe. Selon l’expression consacrée, autant essayer d’organiser des Jeux Olympiques sans connaître ni la date, ni le lieu, ni le nombre de spectateurs quelques heures auparavant. Un vrai casse-tête logistique !



Leafsupply a pris le parti de répondre de manière originale à ces problématiques avec son Leafbed en carton, dont le processus de production constitue à lui seul une innovation. Plutôt que de transporter des tonnes de carton produites à des milliers de kilomètres de la zone d’intervention, Leafsupply a noué un partenariat avec le plus grand réseau de cartonneries au monde, Smurfit Kappa. En cas d’alerte, les usines les plus proches de la zone de catastrophe sont mises à contribution pour produire les Leafbed nécessaires aux sinistrés. Un procédé qui permet de réduire la facture liée au transport et les émissions de dioxyde de carbone. Ajoutons à cela le fait que le carton est entièrement recyclable et biodégradable,   et le Leafbed peut s’enorgueillir d’un bilan carbone positif  ! Mais il y a plus : en optant pour une production à l’échelle locale, Leafsupply prend le parti de faire d’une catastrophe humanitaire l’opportunité d’un développement économique de la région.   En quelque sorte un bien pour un mal.



L’avantage par rapport à un lit de camp classique ? Le matériau tout d’abord : disponible en quantité partout dans le monde à un coût relativement faible, résistant et recyclable, le carton a tout pour plaire. Le Leafbed, simple   et rapide à produire avec une capacité de plusieurs milliers de lits en quelques heures, permet également de réagir au plus vite aux situations de détresse humanitaire. Alors que le lit de camp, produit et stocké loin des zones touchées requiert des délais plus longs.



Les sceptiques craindront que le carton ne s’effondre sous le poids du dormeur, ni ne résiste à un usage prolongé. Pour faire taire les critiques, le Leafbed a été soumis à une batterie de tests dans des conditions extrêmes pour éprouver sa résistance à la charge – il peut supporter jusqu’à 300 kilos – et à l’humidité ou les hautes températures – il ne se délite pas, même à un taux d’humidité de 75% et un mercure à 40°C. Il résiste même aux   brûlures de cigarettes que les maladroits auraient laissé tomber sur leur couchage. Les concepteurs ont poussé le souci de qualité jusqu’à réaliser des tests d’ergonomie. Verdict ? Même sans matelas, il est possible de dormir de manière relativement confortable sur le Leafbed. Les premiers déploiements ont été effectués dans des villages au Niger, avec 99% de satisfaits parmi les personnes suivies.



Alors, convaincus ? Si le Leafbed est d’abord destiné aux situations de détresse humanitaire, Julien Sylvain et ses acolytes envisagent dans un futur plus lointain d’en élargir l’accès à tous les publics sur le principe Buy One Give One : pour tout Leafbed acheté dans le commerce, Leafsupply s’engagerait à en fournir un gratuitement là où le besoin s’en fait sentir. « Nous réfléchissons à plus long terme à un partenariat avec une grande enseigne de l’ameublement », nous confient les fondateurs. Mais pour cela, il faudra attendre encore un peu. Maintenant que les tests en laboratoire et sur le terrain ont prouvé la résistance et l’utilité du Leafbed, il doit encore faire ses preuves à plus grande échelle. Après une vente à l’Ordre de Malte, Leafsupply est en négociations avec d’autres organisations pour développer l’usage du Leafbed. Un coup de cœur durable.com, à suivre dans les prochains mois !


Publié par Isabelle Tissot
le vendredi 22 Juillet 2011

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 12 Octobre 2011 à 10:30 Par dam
 

Les objets en carton sont vraiment intéressants, il y a un article d'ailleurs à ce sujet ici : http://www.brico.fr/decoration/meubles/t-fabrication-meubles-carton.html

Si en plus ça peut avoir un caractère humanitaire !!

lundi 29 Aout 2011 à 00:04 Par DIEGO
 

Bravo pour cette idée, tout le monde y a pensé, personne n'a été jusqu'au bout...
Merci Julien, Sylvain et tous les autres, longue vie à votre projet.

lundi 15 Aout 2011 à 10:28 Par L'escargot qui s'en tape le coquillard!
 

Ce n'est pas nouveau le lit en carton : les clochards, dits SDF l'utilisent depuis fort longtemps, depuis la crétion du carton. En quelle année ? A vos sites de recherche d'informations.

lundi 25 Juillet 2011 à 14:54 Par Brasilgreen
 

Super cet article ;-) Les lits en cartons ... Enfin des solutions intelligentes pour les plus démunis !

Cordialement

Margaux

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !