Le film 8 s’engage pour l’environnement et contre la pauvreté

 


Les objectifs du Millénaire revus à la manière de 8 réalisateurs. Projet porté par deux producteurs de la LDM Productions : l’un venant du 7ème art (Marc Obéron) et l’autre du monde de la publicité (Lissandra Haulica). A la suite du sommet du Millénaire de septembre 2000, 191 pays s’engagent pour réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2015. Le départ pour un long métrage au titre évocateur : "8". Ce film militant a pour ambition de parler des huit grandes causes des objectifs du Millénaire.

 

 

New York

New York la nuit, lieu du rendez-vous du sommet du Millénaire pour le développement en 2000 (crédit photo : ranplett - Istockphoto).

 

 

  • Le film événement "8"


8 réalisateurs pour 8 causes défendues via 8 courts métrages. En partenariat avec la plateforme de partage de vidéo You Tube, la diffusion du long métrage "8" sur Internet prend une dimension à la hauteur des enjeux du millénaire : planétaire. Le choix du web pour appeler à la mobilisation rappelle celui du film sur la biodiversité vue du ciel, Home, de Yann Arthus Bertrand. Dix ans que Marc Obéron et Lissandra Haulica travaillent sur ce film collectif. Réalisateurs, cinéastes de renom se sont associés à cette idée de cinéma en travaillant chacun sur un thème en lien avec une association : Wim Wenders (développement), Mira Nair (égalité), Jan Kounen (santé maternelle), Gaspar Noé (VIH), Gus Van Sant (mortalité infantile), Jane Campion (environnement), Abderrahmane Sissako (pauvreté), enfin Gael Garcia Bernal (éducation).

 

 

  • Le cinéma au service des objectifs du Millénaire 2015


La dimension artistique est indéniable dans cette série de court métrage avec comme fil rouge : un message appelant à agir contre l’injustice de la faim, du VIH ou de la pauvreté. Ainsi, Mansion on the Hill, Gus Van Sant dirige sa caméra sur deux jeunes skateurs à San Francisco. En parallèle à la liberté du ride filmé en ralentie dans la rue, des chiffres sur la mortalité infantile défilent sur l’écran et pointent les inégalités nord/sud. « Un enfant sera mort par manque d’eau potable le temps qu’il faut pour lire cette phrase. Et un autre dans 20 secondes ». Mansion on the Hill rend mal à l’aise le spectateur et le culpabilise en montrant le contraste de l’insouciance de préadolescents et la morbidité des enfants en Afrique. Grâce à ce film, une action pour la nutrition des enfants réfugiés du Darfour a vu le jour en collaboration avec l’association Acted.

 

 

 

 

 

  • L’environnement et le journal de l’eau


Jane Campion met en scène le réchauffement climatique et son impact sur la survie de l’activité agricole d’une ferme dans le sud de l’Australie. Le journal de l’eau tenu par Ziggy, petite fille de 11 ans, nous donne à voir le dérèglement climatique et ses conséquences sur la vie sociale de la communauté. Les deux chevaux de la ferme meurent, l’activité équestre se réduit aux mimes et à la tristesse de rêves envolés de l’enfance. Assèchement des rivières, disparition de l’agriculture, eau potable apportée par camion citerne, la communauté agricole tout entière se délite. L’attente de voir éclater les orages dans le ciel et la pluie, représentés tel le messie pour remplir les nappes phréatiques vides, obsède les pensées de chacun. Seul le monde onirique décrit par Jane Campion, à travers les rêves des enfants, a valeur d’échappatoire face à une nature détraquée.

 

 

 

 

 

Suivez sur le site Internet www.letempspresse.org la série des courts-métrages et le travail des associations engagées sur les objectifs du millénaire.

 


Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com


Publié par Christophe Baudouin
le vendredi 5 Mars 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 26 Janvier 2011 à 11:31 Par MAIRIE DE MELUN DEVELOPPEMENT DURABLE
 

Bonjour, Mairie de Melun 77, nous recherchons films voire documentaires pour le mois de mai pour notre fête du printemps sur le développement durable (social, environnement et économique). Pouvez-vous nous adresser une liste, vos coordonnées. Vous remerciant par avance. Cette demande est assez urgente. Françoise DAUDE-GALLAIS

lundi 29 Mars 2010 à 15:12 Par Court-Jet Prod
 

Bonjour,



Je suis scénariste et réalisateur de courts métrages amateurs.



Récemment, j'ai réalisé deux courts sur des sujets liés à la protection de notre environnement.



Vous pourrez voir "Le Tri" et "Les Poubelles" sur mon blog : http://courtjetprod.unblog.fr



Bonne réception,



Benjamin

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !