Le défi du nucléaire de Bill Gates

Le fondateur de Microsoft participe au projet d'un réacteur nouvelle génération

 



Qui a dit que Bill Gates était à la retraite ? Le philanthrope et fondateur de Microsoft investit dans le nucléaire. Eh oui, à côté des terrains humanitaires, l’actionnaire du Groupe TerraPower reste actif. En collaboration avec l’industriel Toshiba, TerraPower a pour ambition de créer un réacteur nucléaire nouvelle génération d’une durée de 100 ans sans ravitaillement périodique.

 

 

                                       centrale-nucleaire

 

 

 

  • Bill Gates défend l’énergie du nucléaire


Le défi est de taille : développer un nouveau réacteur nucléaire moins producteur de déchets nucléaires. Bill Gates reconnu pour son talent de businessman et de philanthrope relève un nouveau challenge : celui de limiter la prolifération nucléaire. La lutte contre le changement climatique serait bien en passe de devenir la nouvelle cause du milliardaire. " Nous avons besoin de miracles en matière d’énergie " et " l’énergie et le climat sont extrêmement importants ", affirme l’intéressé dévoué à l’alternative du nucléaire.  

 

  • Un réacteur baptisé TWR


TWR : trois lettres pour désigner le réacteur nouvelle génération à " onde à combustion ". Toujours en phase d’expérimentation, le " Travelling Wave reactor " privilégie l’uranium appauvri (U238). Ce type de combustible nucléaire a l’avantage de former 99 % d’uranium naturel. Selon, les ingénieurs de TerraPower, l’isotope (U238) réussit à brûler l’uranium appauvri d’une manière lente et efficace. Le réacteur TWR pourrait ainsi fonctionner pendant 100 ans sans apport régulier de combustibles nucléaires. Une performance technologique que certains chercheurs n’hésitent pas à mettre en doute.



Un bémol non négligeable est apporté par la Commission à l’Energie Nucléaire (CEA) sur la viabilité d’un tel projet. Le TWR aurait besoin d’une grande quantité de combustible pour fonctionner. Par ailleurs, le matériel du réacteur TWR est soumis à une usure importante de ses matériels face à une irradiation de plusieurs décennies. 



Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com



Publié par Christophe Baudouin
le lundi 19 Avril 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 16 Mars 2011 à 12:14 Par jbx
 

Bravo gros Bill ...va donc investir au Japon ! ...tu vas voir que c super rentable de dépolluer un site ...c pour cela que les exploitants ne le font jamais complètement ...quand à dépolluer l'air irradié ...on a vu l'efficacité du traitement des conséquences de Tchernobyl !
tu es humaniste & cohérent ...installes doncta maison au pied d'une centrale ...tu verras que les soucis ne feront que commencer.
en France, on s'interroge de + en + ...& on se demande quelle est la cause des variations de taux de radioactivité locaux comme ceux de la centrale nucléaire de Blaye des 17 & 18 janvier 2001 ...

mardi 15 Mars 2011 à 14:24 Par le mataf
 

Ne jetons pas le bébé avec l' eau du bain .Je suis contre ma volonté ,un vétéran du nucléaire.Comme toutes les personnes ayant vécues là bas je suis irradié .Soixante ans sonne à ma porte ,je suis toujours là malgré une exposition à la radioactivité (8 essais en 4 mois), ce danger,j'en est pris conscience bien après.Il est légitime d'avoir peur de cette technologie que l' on maitrise quoiqu'on le dise plus ou moins bien ,les événements passés et présents nous le prouvent.
Mais ce mode de production d'énergie nous est pour le moment vital,l'éolien ,le solaire sont pour le moment loin de pouvoir nous libérer de l'atome (peu producteur , coûteux (installation ,maintenance) ,fragiles face aux éléments naturels .Si la volonté de nos politiques est de vouloir investir massivement dans toutes ces nouvelles technologies ,ils nous faudra quelques décennies pour sortir" du tout nucléaire"mais les intérêts de ces gens là vont à l'encontre de celles -ci .De toute façon ces nouvelles productions d'énergies renouvelables seront très chères pour le consommateur vu la technologie qu'il faudra développer pour pour produire une énergie propre et rentable

mardi 15 Mars 2011 à 11:04 Par ibbab
 

C'est bien dommage qu'un homme aussi riche soit aussi mal conseillé...
Je peux vous dire que s'il mettait autant de fonds pour la recherche dans le solaire thermodynamique (à ne pas confondre avec photovoltaïque), on aurait une énergie propre d'ici très peu de temps.

mardi 27 Juillet 2010 à 23:47 Par rems
 

il n'existe pas d'énergie propre.. les panneaux solaires, les éoliennes mais aussi les barrages provoquent des consequences environnementales.. le nucléaire a encore sa place.

mercredi 21 Avril 2010 à 17:01 Par Annabel
 

Je suis sidérée par la nouvelle... Comment est-ce possible de croire en cette technologie mourante... L'énergie nucléaire est de toute façon en déclin, j'en reste persuadée même si en France on nous fait croire que c'est l'énergie de l'avenir et une énergie propre. En quoi est-elle propre ? Il faut aller chercher l'Uranium en Afrique et le ramener dans son pays... De plus, c'est une ressource épuisable, une guerre économique de plus entre pays la convoitant... 40 ans après, on n'a toujours pas trouvé de solutions sur les déchets nucléaires... Et c'est la centrale éclate, on ne pensait pas que Tchernobyl pourrait arriver...
Je suis écoeurée que Bill Gates qui a une grande crédibilité aux yeux de beaucoup de monde se sente investi par cette mission. Il pourrait se donner en exemple en montrant la voie vers les énergies renouvelables qui ont besoin d'investissements...
Je suis vraiment choquée qu'on fasse passer le nucléaire comme une excellente solution contre le réchauffement climatique.
Comme ont dit certains internautes, réduisons notre consommation, allons vers la sobriété énergétique, il y a beaucoup à faire !

mardi 20 Avril 2010 à 10:59 Par martinegavand
 

B.Gates s'engage aujourd'hui ds une filière qui a déjà été tentée sans succès par le CEA. Il est même probable que les Japonais n'arrivent pas à en faire une filière rentable. Mais, la neutralisation des déchets radioactifs est très importante pour notre planète et tous les projets qui vont ds ce sens ne peut qu'être intéressant!

mardi 20 Avril 2010 à 10:29 Par babar88
 

Encore une bonne raison pour ne pas faire d’efforts, pour ne pas réduire notre consommation, pour ne pas changer de mode de vie. On voit poindre en filigrane le bon vieux leitmotiv «C’est bon, on a trouvé une solution pour faire le plein, on peut continuer comme avant… » sauf que pour ou contre, on ne le peut pas.

Bill Gates va sûrement nous expliquer ses motivations humanistes et profondément désintéressées, et la France n’étant pas forcément le pays de la contradiction, en tout cas pas officiellement dans le domaine du nucléaire, tout le monde n’y verra que du feu.

Justement, les Allemands ont chiffré le coût du démantèlement du nucléaire : 45c/kWh. La première centrale construite en France, en Bretagne à Brennilis, en 1965, a été arrêtée en 1985, et son démantèlement n’est toujours pas réalisé. Arrêté en 2005, en 2009, en 2010, avec des travaux de déconstruction faits par des sous-traitants en cascade, une pollution du site avérée… il est urgent d’attendre avant de voir d’autres centrales sortir de terre, non ?…

Maintenant, si Billou-les-grandes-quenottes veut construire un sarcophage en béton dans son jardin, et stocker les déchets nucléaires qu’il va générer chez lui, où habite sa famille et ses petits-enfants, et pas en Russie ou ailleurs dans le tiers monde…

lundi 19 Avril 2010 à 23:03 Par ESZA79
 

Un reacteur moins polluant c est une prouesse mais reste que c est a l etat de projet. Toutefois, la prouesse residerait dans la sppression de toutes les armes nucleaires pour un monde plus sûr, sinon ce sera toujoursl escalade pour de bon...

lundi 19 Avril 2010 à 21:48 Par cerise
 

Ha bravo! Encore un de favorable aux bombes à retardement,avant de construir d'autres centrales il faudrait peut être avant tout trouver une solution efficace pour recycler les déchets nucléaires et fiabiliser en matière de sécurité les anciennes qui deviennent de plûs en plus risquées. Il suffit de s'informer un peu et l'on découvre que les "incidents" dit -on "mineures"arrivent de plus en plus fréquemment.

lundi 19 Avril 2010 à 12:48 Par Christophe Baudouin
 

@Thibaut

Il est vrai qu'à quelques jours du 24ème anniversaire de l'explosion du 4ème réacteur de la centrale " Lénine " de Tchernobyl...l'investissement dans les énergies nucléaires font réfléchir !

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !