« La mobilité n’est pas qu’une question de transport »

 

 

Principale préoccupation des franciliens, les transports représentent un budget astronomique pour les usagers, l'Etat, les collectivités régionales et les entreprises. Essentiels à notre mode de vie, il devient urgent, d'un point de vue économique, écologique ou social, de repenser la mobilité dans sa globalité. Marc Fontanès a été l'un des premier à apporter des solutions concrètes aux entreprises et collectivités : en 2001, il crée Mobility+, un des plus anciens cabinets de conseil en mobilité durable.

 

 

                                 paris

 

 

  •  Bonjour Marc. Vous avez créé Mobility+ il y a bientôt 10 ans. Pourtant, les problèmes de mobilité étaient moins relayés par les médias. Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette aventure ?


marc fontanes                                                                                                                                    Cela m'avait déjà frappé lorsque j'étais étudiant : malgré le RER, le train, les bus, etc., 5000 voitures essayaient tous les jours de se garer sur l'une des 1000 places disponibles sur le campus. D'où l'idée de créer, avec Ludovic Bu, l'association Voiture&co pour développer le covoiturage. De fil en aiguille, nous avons développé nos compétences et notre visibilité en tant qu'agence locale de mobilité. Mais pour aller plus loin, nous avons souhaité nous adresser aux entreprises. Elles génèrent un nombre considérable de déplacements sur lesquels l'employeur peut agir. C’est ainsi que nous avons créé Mobility+, une entreprise de conseil en mobilité durable appliquée aux employeurs.

 

 

  •  Mais comment cela se passe-t-il concrètement ?


L’idée est de diminuer la dépendance générale à la voiture en mettant autour de la table l’employeur et ses partenaires (notamment les autorités en charge des transport, les transporteurs, la collectivité locale) pour optimiser les infrastructures, les services et d’information. Concrètement, l'employeur peut agir directement sur la mobilité internes en instaurant des systèmes de vélo, de covoiturage, de rabattement vers les transports en commun, de navettes, etc.. Il peut aussi entreprendre des démarches de prise en charge financière des coûts de transport alternatifs, d’organisation du travail adaptée (horaires, équipes, réunions, déplacements professionnels, télétravail…). Donc tous les jours, nous répondons aux problèmes de déplacements des salariés de nos clients.

 

 

  •  Les plans de déplacements mis en place ont-ils des conséquences inattendues ?


Cela donne l'occasion à des personnes qui travaillent tous les jours ensemble de se rencontrer réellement. On constate des rencontres entre covoitureurs, entre navetteurs, ou dans le cadre de la création de réseaux internes qui parfois se créent spontanément. C’est ainsi que se révèlent des M ou Mme « visioconférence » ou encore « vélo » au sein d’une entreprise.

 

 

  •  Auriez vous quelques conseils pour améliorer la mobilité de nos lecteurs ?


Le principe de base, c’est de devenir un acteur de ses propres déplacements pour ne plus les subir. Pour cela, il faut être capable d e les adapter au contexte. Au quotidien, il s'agit par exemple de réfléchir à la mobilité de ses enfants pour aller à l’école, de demander à tester le télétravail un jour par semaine (ce qui correspond à une diminution de 20% de sa mobilité), d'agir dans le cadre de ses déplacements professionnel ( préférer le train à l’avion, éviter la voiture de service systématique, utiliser la télé ou la visioconférence, etc.). Bien sur, il y a toujours des contre-exemples où l’on ne pourra pas recourir aux solutions que j’évoque, mais si on recherche une solution alternative, même ponctuelle, même partielle, on finit par la trouver.

 

 

Publié par Elodie Hercouët
le lundi 22 Mars 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
vendredi 26 Mars 2010 à 13:44 Par Paul
 

un texte bien interssant , il aurais sa place sur le site des locavores bretons. ce type de sujet y est souvent abordé.

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !