L'infiltrométrie

 

 

L’infiltrométrie, c’est quoi ?

 

L’infiltrométrie – test d’étanchéité à l’air consiste à mettre un bâtiment en pression et/ou en dépression, grâce à une fausse porte soufflante.

 

Ce test permet d’identifier, de mesurer et de localiser les fuites d’air parasites (source d’inconfort et de surconsommation d’énergie), il permet également de mesurer le taux de renouvellement d’air dans le bâtiment.

 

La surpression et/ou dépression est provoquée à hauteur de 50 Pascals par l’aspiration du ventilateur qui simule une situation équivalente à un vent de 32 km/h sur toutes les parois du bâtiment.

 

La visualisation des flux d’air se fait grâce à 3 méthodes :

·          L’utilisation d’une caméra thermique,

·          L’utilisation d’un anémomètre qui mesure le flux d’air à l’emplacement de la fuite,

·          L’utilisation de fumée artificielle qui permet de localiser avec certitude l’endroit défaillant.

 

L’infiltrométrie, ça sert à quoi ?

A la détection des fuites d’air et la correction de ces défauts   permettent d’économiser une partie conséquente de la facture d’énergie.

 

A remédier aux problèmes d’insonorisation dans les zones bruyantes (proximité d’aéroport, de route, d’usines, etc….) en agissant avec certitude sur les endroits identifiés de l’enveloppe du bâtiment de façon à garantir l’étanchéité acoustique.

 

A obtenir le label BBC Effinergie ou d’autres labels.

 

Quelles sont les conditions requises pour réaliser un test d’étanchéité à l’air ?

·          Pouvoir bénéficier d’une alimentation électrique 220v protégée et indépendante,

·          Pour les bâtiments en construction :

o    Etre hors d’air et hors d’eau,

o    Isolation posée, frein-vapeur également si prévu,

o    Ne pas avoir posé le revêtement final intérieur,

o    Distribution intérieure réalisée (cloisons en place et séparation entre espace chauffé et non chauffé effectuée, etc….),

o    Si frein-vapeur posé, présence de contre lattage pour éviter l’arrachement en phase de dépression,

o    Si plafond tendu : présence de tuile d’aération.

 

Quand procéder à une infiltrométrie ?

Pour les constructions neuves : Après la pose de l’isolation ou du frein-vapeur (éventuellement) puis à la réception, afin de détecter au plus vite, les problèmes.

 

Dans le cas du neuf, le test permet d’obtenir le label BBC Effinergie..

 

Pour les rénovations : (Avant la réalisation des travaux, afin de d’identifier les défauts.

 

Puis après la réalisation des travaux, afin de vérifier la mise en œuvre préconisée et l’efficacité du traitement des défauts.

 

L’infiltrométrie : la réglementation

La mesure de perméabilité à l’air doit être réalisée selon la norme « NF EN 13829 » - Performance thermique des bâtiments.

Un rapport de test conforme aux certificats I4 selon la RT2995 et n50 selon la NF EN 13289, sont remis après la réalisation du test.

Plus d'infos sur :

www.aquitania-diagnostics.com

 

Publié par Sophie-Caroline AUDRAIN
le samedi 21 Novembre 2009 à 12:32

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !