L’habit ne fait pas l’écolo

 

 

Sayyed Hassan Nasrallah plante un arbre Le message écolo fait des émules. Enfin, il y a ceux qui en tirent profit, et d’autres qui lui tirent carrément dessus. D’un côté, Sayyed Hassan Nasrallah, leader du Hetzbollah, sort de sa tanière en planteur d’arbres. De l’autre, Joe Manchin, candidat démocrate au Sénat pour la Virginie Occidentale, défend le port d’arme et flingue la loi climat de son chef de file et Président Barak Obama.

 

 

 

Deux vidéos choc diffusées en fin de semaine dernière ont démontré que ceux que l’on imaginait pencher en faveur du message écologiste sont finalement bien loin de l’approuver. Et d’autres tentent au contraire de verdir une image à des années lumière des problématiques environnementales.

 

  • Convertissez-vous à l’écologie

 

Dans la première vidéo, diffusée par Al-Manar TV, Sayyed Hassan Nasrallah, leader du Hetzbollah, refait surface une pelle à la main pour seule arme. En planque depuis 2006 pour échapper à Israël, le leader du Hetzbollah plante un arbre devant des habitations détruites lors du dernier conflit.

 

                                                    

 

Nasrallah en « green people », c’est plutôt surréaliste. L’objet de cette réapparition est la promotion de la fondation « Jihad de la Construction » qui incite les libanais à faire un geste pour leur pays. Nasrallah plante lui le millionième arbre et déclare : « j'appelle tous les citoyens libanais à planter un arbre devant leur maison et à s'engager à s'en occuper. Imaginez comment seront nos villes et villages! C'est une nécessité ! ».

 

Nasrallah surfe sur la vague écolo pour apaiser son image de chef de guerre. Il rappelle également qu’un bon musulman est un musulman qui respecte les arbres, essentiels selon les préceptes du Coran, à l’équilibre des communautés. Question communication, le Hetzbollah fait fort. Promouvoir le « Flower Power » en vieux hippies sur le retour, pourquoi pas. Mais de-là à remplacer les balles de leurs fusils par des graines à semer, on demande à voir.

 

  • « GI Joe » n’est pas écolo

 

L’autre énervé de la semaine est un candidat démocrate au poste de Sénateur de Virginie Occidentale. Joe Manchin tire à balles réelles sur le projet de loi climat de Barak Obama. « GI Joe » sait ce qui est bon pour son Etat et ce n’est certainement pas le « Cap and Trade » que le Président tente de faire voter au Sénat depuis des mois. Difficile de convaincre dans son propre camp de l’importance de lutter contre le dérèglement climatique. Une campagne inquiétante à quelques semaines de l’ouverture des négociations sur le climat à Cancun.

 

                                                     

 

 

 

Publié par Delphine Rigaud
le jeudi 14 Octobre 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !