L’alliance entre EDF et Areva mal accueillie par Europe Ecologie

 


La  possible alliance entre EDF et Areva, imposée par l’Elysée, est mal accueillie par Europe Ecologie. Le mouvement a même dénoncé « l'obsession nucléaire française ». Bien que l’union entre les deux groupes ait pour objectif d’affronter de nouveaux marchés à l’étranger, de nombreux  analystes restent perplexes quant à la viabilité du projet.

 

 

                              L’alliance entre EDF et Areva mal accueillie par Europe Ecologie

 

 

(Crédits : AFP)

 

 

  • Europe Ecologie sceptique

 

Europe Ecologie reste sceptique face à l’annonce d’une possible alliance entre EDF et Areva faite par l’Elysée. Le mouvement estime en effet que le gouvernement français confond « politique énergétique et industrie nucléaire ». Europe Ecologie parle même  d’une « obsession nucléaire française ».  Le mouvement regrette le fait que l’« on tue le développement des énergies renouvelables ». En conclusion, Europe Ecologie  déclare que « l’entêtement dans une voie sans avenir est pathétique ».

 

  • L’alliance EDF/Areva : le doute subsiste

 

Cette alliance a été présentée par le gouvernement  comme une force par pour conquérir de nouveaux marchés à l’étranger. Bien que la perspective soit en apparence rassurante, cette vision suscite pourtant un questionnement chez de nombreux analystes. Ceux-ci estiment que les clients d’Areva pâtirait de cette union, dans la mesure où  ils sont des concurrents directs du groupe EDF. Un analyste britannique a même soupiré : « Cette idée n'a aucun sens. EDF est un exploitant et Areva un fabricant d'équipement » ( Les Echos ).


Publié par Sitan KOITA
le jeudi 29 Juillet 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !