Ils nous ont mis la fièvre !

 



Cette semaine, il y a comme un petit air de NTM dans la revue d’actualité. En 2010, le climat explose tous les records de température. C’est l’année la plus chaude depuis la fin du XIXème siècle. Le secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale lance un « coup de gueule » au sujet de la fonte accélérée de la calotte glacière et signe la rubrique « personnalité de la semaine ». A Dakar, le climat ne refroidit pas certes, mais la société civile s’écrie « assassins du littoral ». Enfin l’écogeste : booker une chambre dans un « hôtel poubelle ».   


 

 

dakar-littoral

 

 

C’est un triste record qui vient de tomber sur notre planète "fiévreuse" : 2010, année la plus chaude selon l’OMM. Et c’est le flop de la semaine ! 


+ 0, 53 ° Celsius, les températures à la surface du globe ont été supérieures aux moyennes de 1961 et de 1990. Pire, les années 2000 ont été la décennie la plus chaude « jamais enregistrée » depuis 1880. Dans ce contexte de réchauffement climatique sur le long terme, les phénomènes climatiques violents comme les canicules, les sècheresses ou encore les inondations n’ont pas fini de faire parler d’eux.

 

Voilà qui devrait donner du grain à moudre aux climatosceptiques. Attention, la contre-attaque ne saurait tarder…

 

A Dakar, il n’est pas question de bataille entre pro-climats et climatosceptiques. Un collectif d’association se rebelle contre le bétonnage des côtes et la fièvre immobilière. Voici le top de la semaine !


Que reste-t-il du charme des 700 km de côtes maritimes au Sénégal ? Pas grand-chose pour l’élu Vert Omar Diagne si le laissez-faire des constructions anarchiques se poursuivent. Hôtels, clubs privés, résidences de luxe, envahissent le littoral marin ; parfois à seulement 30 mètres de la plage.

 

5 plaintes ont déjà été déposées depuis août dernier. SOS littoral et l’Association des volontaires de l’environnement entendent bien faire jurisprudence pour interdire les constructions « pieds dans l’eau » dont sont friands riches hommes d’affaires et privilégiés du régime sénégalais. Non, le tourisme n’est pas une fin en soi pour l’économie sénégalaise.

Dans la rubrique « personnalité de la semaine », la série noire sur le climat se poursuit. Pour Michel Jarraud, secrétaire général de l’OMM, 2010 c’est aussi la fonte à la vitesse grand V de la calotte glacière arctique. Sa taille a rétréci d’1, 3 million de mètres carré comparée aux moyennes de décembre pour la période 1979/2000.

Enfin l’écogeste, un « hôtel poubelle » pour dénoncer la pollution et la "fièvre" du tourisme de masse sur les côtes ?

 

L’affaire ne se passe pas à Naples, mais à Madrid. Cet « hôtel poubelle » en bois est l’œuvre d’un artiste allemand. Ha Schult a ramassé des objets improbables rejetés par la mer sur les plages européennes : matelas, cadres en bois, instruments de musique, etc. Un véritable pied de nez artistique au luxe des structures hôtelières de nos côtes. Dans son délire artistique, ce plasticien met la fièvre à l’hôtellerie madrilène en ce début d’année.

 

 

 

Photo : littoral Dakar / bertauxn- Fotolia

 


Publié par Christophe Baudouin
le mardi 25 Janvier 2011

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
samedi 12 Février 2011 à 13:47 Par larumeur
 

la fièvre, moi je la vois plus dans le monde arabe (Tunisie, Egypte, Yémen, Algérie ?) pour le moment. Et ça tombe bien, car moi je dis : sale temps pour les despotes !

jeudi 3 Février 2011 à 18:42 Par Joey S.
 

J'appuie sur la gâchette pour vous dire que c'est un SUPREME article

jeudi 3 Février 2011 à 18:34 Par carthagod
 

un article à graver dans la roche !

jeudi 3 Février 2011 à 18:34 Par koko
 

Pro-climat : 1 vs climatosceptiques : 0

jeudi 3 Février 2011 à 17:38 Par Christophe Baudouin
 

@photographe
NTM c'est puissant, surtout l'album "Paris sous les bombes". Mais le récent record des températures enregistrées (2010), c'est clair, c'est tout sauf de la " bombe baby "...

mardi 25 Janvier 2011 à 09:59 Par photographe
 

à base de popopopop, ça se lâche à Durable !

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !