Haïti, Brésil, Tunisie : le temps de la reconstruction a sonné

 


Un an après le tremblement de terre de magnitude 7 à Haïti, la reconstruction serait au point mort. Pluies diluviennes, coulées de boue, du côté de Rio le temps se déchaîne et détruit maisons et villages. En Tunisie, l’espoir de construire un avenir meilleur est permis après la fuite de Ben Ali. C’est un jeune internaute, Mokhtar, qui signe la rubrique « personnalité de la semaine ». Enfin l’écogeste, bâtir des maisons en bois pour réaliser des économies d’énergie.

 

 

 

haiti-seisme

 

 

« Haïti : une année de chaos », « Haïti n’est pas au bout de ses peines », « Catastrophe sans précédent », à entendre le traitement médiatique des commémorations, Haïti serait maudit.


Oui, la tâche est immense : 800 000 sans-abri, instabilités politiques, lutte contre la corruption. Oui, l’argent de la reconstruction se fait attendre et les habitants de Port-au-Prince vivent toujours dans les décombres un an après le tremblement de terre. Mais au milieu de la violence et des épidémies de choléra, Haïti a aussi "sa place parmi les vivants" (" Haïti parmi les vivants ", éditions Actes Sud, mai 2010). 


Destructions et coulées de boues au Brésil. A Rio, l’histoire des pluies diluviennes mortelles se répète une nouvelle fois.


Le bilan est lourd : plus de 600 morts emportés par des torrents de boue dans la région montagneuse près de Rio. Face à ce drame, Dilma Rousseff serait bien inspirée d’inscrire dans son agenda un plan d’urbanisme d’urgence contre les inondations et glissements de terrain dans le sud est du pays.


Le chantier de la politique de logement est vaste ; mais tirer les leçons des décennies d’urbanisation sauvage semble encore plus difficile. Au printemps dernier, des pluies torrentielles meurtrières avaient déjà dévasté routes et bidonvilles dans la mégapole de Rio. 


En Tunisie, avocats, étudiants, fonctionnaires, posent la pierre à l’édifice pour un futur régime démocratique. Le président Ben Ali chassé du pouvoir par la rue et voilà tout un peuple qui attend la transition politique. 


Dans la rubrique « personnalité de la semaine », un jeune internaute, Mokhtar (22 ans), explique l’importance des réseaux sociaux et du numérique dans la guerre de l’information en Tunisie. A l’écoute d’Al-Jeezira, de France 24, Internet a été un moteur pour lui dans la mobilisation contre le chômage, la vie chère et l’Etat policier de Ben Ali.  


Enfin l’écogeste, bâtir une maison en bois pour réaliser des économies d’énergie.

 

En 2008, 15 000 maisons à ossature bois étaient réalisées en France. Un engouement pour le matériau bois qui se manifeste tant pour son esthétisme que pour sa rapidité de construction. Mélèze, acacia, pin rouge, le bois se révèle également un très bon isolant thermique et acoustique.

 

 

 

 

Photo : palais présidentiel d'Haïti dévasté après le séisme / iStockphoto


Publié par Christophe Baudouin
le mardi 18 Janvier 2011

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
samedi 12 Février 2011 à 10:22 Par Christophe Baudouin
 

11 février 2011, 1 jour de gloire pour des millions d'égyptiens: c'est la fin des 3 décennies au pouvoir d'Hosni Moubarak après 18 jours de révolte dans les rues.

vendredi 4 Février 2011 à 16:22 Par Christophe Baudouin
 

Les révoltes égyptiennes dans la rue et sur les réseaux sociaux contre le régime d’Hosni Moubarak se poursuivent. Vendredi 4 février, c’est la mobilisation du « jour du départ » : des dizaines de milliers de personnes sont réunis au Caire sur la désormais célèbre place Tahrir.

jeudi 3 Février 2011 à 18:03 Par Christophe Baudouin
 

C'est le 9ème jour de la révolte égyptienne anti-Moubarak.

Après la révolution du Jasmin en Tunisie, peut-on croire à la transition politique de l'après-Moubarak avec la vice-présidence d'Omar Souleiman ?

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !