Greenpeace s'explique sur l'action menée à l'Assemblée nationale

La militante de Greenpeace qui était descendue en rappel au sein de l'Assemblée nationale a expliqué l'action le lendemain

 

Mercredi 2 décembre, dans l'après-midi, des militants de Greenpeace s'invitaient à l'Assemblée lors d'un débat sur le réchauffement climatique. Cette action a notamment été qualifiée par le député du Nouveau Centre François Savaudet de "pratique de voyous".

 

 

La militante de Greenpeace était descendue en rappel au sein de l'Assemblée nationale Interpellés, les militants n'ont pas été mis en garde à vue par la suite, n'ayant pas commis d'entrée par effraction au sein de l'hémicycle. La militante qui était descendue en rappel pour rejoindre les députés a expliqué cette action le lendemain dans le journal d'Elise Lucet sur France 3.

 

La militante, Karine Gavand, a répondu à l'accusation d'emploi de "méthodes fascistes" par l'organisation internationale : "Bien au contraire, on ne viole pas la démocratie. On a choisi la maison du peuple pour faire passer un message qui concerne tous les citoyens, puisque c'est bien l'avenir de notre planète qui va se jouer à Copenhague."

 

 

                                       Ci-dessous, Karine Gavand répond aux questions d'Elise Lucet :

 

                           

 

Publié par Florian Martin
le mardi 8 Décembre 2009

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !