Gaz à effet de serre : stabilisation en Asie de l’Est d’ici à 2025

 

 

En 2025, l’Asie de l’Est pourrait bien stabiliser ses émissions de gaz à effet de serre (GES). L’information est révélée par un rapport de la Banque mondiale publié le 19 avril. Cette stabilisation serait possible à une croissance économique positive et des investissements massifs dans les technologies vertes. Un tel succès dépend cependant de la volonté politique et des transferts de fonds en provenance des pays développés.


                      gaz a effet de serre pekin


Pollution Pékin: vue de Pékin le 11 décembre 2007 lors de la campagne environnementale concernant la diminution des gaz à effet de serre. (Crédits : Getty Images/ AFP)



Le rapport de la Banque mondiale est unanime : la limitation des GES est possible en Asie de l’Est. Mais pour cela, les puissances industrielles de la région doivent investir 80 milliards de dollars supplémentaires par an dans les secteurs de la production d'énergie, de l'industrie et des transports. Les pays en question doivent en parallèle compter davantage sur les énergies renouvelables.

Dans son document, la Banque mondiale note les efforts de pays comme la Chine, l’Indonésie ou encore le Vietnam. L’organisme souhaite cependant que la marche s’accélère : « même si beaucoup de pays d'Asie de l'Est prennent des mesures dans ce sens, il est nécessaire d'accélérer la vitesse et d'augmenter la portée des efforts pour être sur une voie énergétique durable ».



Pour stabiliser leurs émissions de GES, les pays « boulimiques en énergie » doivent agir sans délais. La Chine représente à elle seule 80% de la consommation énergétique de la région et produit 85% des émissions de GES. Selon la Banque mondiale, la troisième économie de la planète devra changer de mode de vie grâce à de mesures et des réformes politiques pour atteindre son but final.


Publié par Sitan KOITA
le lundi 19 Avril 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 21 Avril 2010 à 17:33 Par Hinde Rahmouni
 

@ Ecolo Geek je pense que si la chine arrive à stabiliser leur emission de gaz à effet de serre c'est déjà un grand pas car sachant, comme tu l'as si bien souligné que la chine est "number one" cela voudrait dire qu'il y ont trouver la faille et apres on pourra essayer d'envisager l'autre étape qui est de réduire leurs emissions.

mardi 20 Avril 2010 à 12:04 Par Ecolo Geek
 

stabiliser, ça veut dire quoi??? La chine est le pays qui émet le plus de gaz à effet de serre, c'est le number one avant les US! Donc s'ils se stabilisent ça veut dire qu'ils ont le droit d'être au niveau le plus haut, mais stable??? Ridicule!!! Ce qu'on veut c'est qu'ils réduisent leurs émissions!

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !