Flottille de Gaza : des enjeux politiques sur fond d’urgence humanitaire

 


Israël s’est fâché avec une partie de la planète. L’assaut de Tsahal contre les militants pro-palestiniens (42 nationalités enregistrées) de la flottille de la Liberté a provoqué un véritable tollé diplomatique. Face à la pression internationale, le Premier ministre israélien Netanyahu a ordonné la libération de tous les prisonniers de la flottille d’aide humanitaire. Engagé dans la bataille médiatique, Israël justifie l’opération militaire et dénonce " l’hypocrisie " des condamnations.

 

 

 

flottille-liberte-gaza

L a flottille de la Liberté (crédit photo : AFP/HO). "(...) la flotille n'était pas " la croisière s'amuse" mais la croisière de la haine. C'était une provocation terroriste ", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

 

 

 

 

  • Concessions du gouvernement de Netanyahou


L’expulsion des militants
de la flottille d’aide humanitaire destinée à Gaza s’est faite manu militari. Israël a dû lâcher face à la pression internationale suscitée par son attaque de la flottille de la Liberté. Au total, 682 personnes appartenant à plus de 35 pays ont quitté le territoire hébreu. Fait rare. C’est en signe d’apaisement que le gouvernement de Netanyahu a décidé de ne pas faire comparaître devant la justice les militants pro-palestinien arrêtés par le commando lors du raid.

 

 

 

  • La goute d’eau qui fait déborder le vase


Turquie/Israël : proche de la rupture ? Les conséquences diplomatiques de l’opération militaire des forces spéciales israéliennes contre le bateau battant pavillon turc ne se sont pas fait attendre. " Israël est en passe de perdre son seul ami dans la région ", a affirmé le Premier ministre turc. Bref, selon Recep Tayyip Erdogan : " rien ne sera plus comme avant ". Le principal allié d’Israël, les Etats-Unis, se fait également l’écho de l'émotion générale suite au raid israélien qui a coûté la vie à neuf personnes. 

 

 

 

  • Un autre navire en route vers la bande de Gaza


Après l’épisode sanglant de la flottille de la Liberté, comment va réagir la marine israélienne ? Un autre navire, le Rachel Corrie, est parti de Malte lundi dernier en direction de Gaza. Transformé en bateau d’aide humanitaire, le navire irlandais, soutenu par son gouvernement, transporte une quinzaine de militants, dont Maired Corrigan-Maguire, lauréate du prix Nobel de la paix en 1976. Les autorités israéliennes redoutent de voir le navire irlandais escorté par la marine turque. Un scénario qui fait craindre le pire dans l’escalade des tensions turco-israéliennes. Pour le moment, Tsahal a fait savoir son refus de lever le blocus de la bande de Gaza. 

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

Publié par Christophe Baudouin
le vendredi 4 Juin 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
samedi 5 Juin 2010 à 08:20 Par Joëlle
 

Encore un article qui, comme la "grande" presse, excuse Israël de cet acte de guerre dans les eaux internationales!!!

Cf. L'attaque contre la flottille est un crime de guerre. Il doit être jugé et puni ! par Gilles Devers, avocat :
http://www.internationalnews.fr/article-l-attaque-contre-la-flottille-est-un-crime-de-guerre-par-gilles-devers-51673450.html

vendredi 4 Juin 2010 à 19:20 Par meriev
 

Le cas est éminemment complexe, c'est vrai, mais moi ... à force ... je commence à pencher sérieusement ... et pas du bon côté pour Israël. La création de l'Etat d'Israël est un fait exceptionnel dans l'histoire moderne, et je ne la conteste pas d'ailleurs. Mais ce qu'en a fait Israël est à vous faire désespérer de l'humanité! Egalement, tant que les Etats-Unis soutiendront cet état de fait (seuls alliés avérés dans une région pétrolifère / arme nucléaire détenue par Israël, et des dizaines d'autres "raisons" ...), je vois mal comment tout cela pourrait évoluer vers un meilleur.
La haine et la violence ne peuvent qu'engendrer la haine et la violence ; la condamnation à être privé de tout ne mène que vers la violence.
Qui, des deux parties, aura enfin le courage de briser réellement ce cercle vicieux?
[précision : je suis athée et le seul "anti" dont je veuille bien me réclamer, c'est l'anti-extrêmisme ...]

vendredi 4 Juin 2010 à 16:28 Par renard
 

le complexe de la persécution ça suffit , l'attitude ultra droite du Gouvernement hébreu ne fait qu'accroitre la haine alors que les peuples aspirent des deux cotés à la paix , il faudra bien partager la Terre et donner de qu oi vivre au peuple palestinien / DE L'EAU ;;;de la dignité

vendredi 4 Juin 2010 à 12:15 Par oussadit toufik
 

Le gouvernement israélien doit comprendre que les palestiniens ont tout à fait le droit de vivre comme ils le souhaitent. Ils n'ont pas besoin de gardien qui décide de leur donner ou pas à manger. Israël doit être condamné fermement et pourquoi pas un blocus comme subissent nos frêre palestiniens et ce depuis 1948. ça suffit, l'hypocrésie de l'ONU doit réagir. Israël ne peut pas être longtemps protégé. Si on parle de paix aujourd'hui, il faut que ça commence dans l'état hébreu qui viole continuellement toutes les résolutions diplomatiques. mon souhait le plus franc, est de voire les pirates de la mer (tsahal)et le gouvernement d'hier et d'aujourd'hui d'israël traduit devant la haute cour de justice de la Haye comme se fût le cas de certains responsables des autres pays.

vendredi 4 Juin 2010 à 10:58 Par Rose Hamont
 

* Il faut surtout éviter l'escalade

vendredi 4 Juin 2010 à 10:56 Par Rose Hamont
 

Je ne prends également pas parti, tant le sujet est épineux est provoque bcp d'émotions. Cette flottille humanitaire voulait briser le blocus instauré pas la bande de Gaza mais aujourd'hui cela semble compromis. La levée du blocus n'est pas pour demain. Il faut surtout éviter l'escale.

vendredi 4 Juin 2010 à 09:28 Par pape83
 

Sans prendre parti pour un conflit qui n'en fini pas,et que des innocents son sacrifiés dans le monde pour un bout de terre...Il faut reconnaître et regretter cette hypocrisie internationale qui ne permet pas d'aboutir à la paix entre ces deux pays.

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !