Documentaire : Moi, la finance et le développement durable !

Sortie du film de Jocelyne Lemaire Darnaud : Moi, la finance et le développement durable !

 


Utiliser son temps de cerveau disponible ? Jocelyne Lemaire Darnaud se met en scène et joue le rôle de la ménagère de plus de 50 ans pour enquêter sur le monde de la finance. Comment les banques utilisent notre argent ? Caméra au poing, la réalisatrice interroge banquiers, syndicalistes, analystes financiers, ONG, experts en investissement socialement responsable, un économiste jésuite et hétérodoxe, histoire de percer un peu ce système opaque sur la circulation financière de notre épargne. Film documentaire militant, Moi, la finance et le développement durable !, tente de nous faire réfléchir sur l’impact social et environnemental des placements bancaires. Un univers chaotique en perspective...

 

 

 

 

new-york-stock-exchange

Le New York Stock Exchange, au coeur de la finance mondiale (crédit : Fotolia.com-Gina Sanders).

 

 

 

  •  David contre Goliath ?


La ménagère de plus de cinquante ans se rebiffe. Jocelyne Lemaire Darnaud décide d’utiliser son temps de cerveau disponible pour enquêter à sa manière sur la circulation de notre argent dans les banques. La réalisatrice croise une série d’entretiens des acteurs du monde de la finance et de l’investissement socialement responsable. Vous ne le saviez peut-être pas, mais votre banque fructifie peut-être votre épargne avec des projets de production de bombes ou de munitions anti-personnel ? Et oui, placer son argent même à court-terme ou pour des petites sommes dans une banque peut avoir un impact pour la vie de millions de gens dans le monde. Au cours de cette enquête pas comme les autres, le spectateur apprend ébahi que BNP Paribas avait l’intention de financer une centrale nucléaire (Béléné) en Bulgarie en pleine zone sismique.  

 

 

  • De la transparence pour les banques



De la transparence, messieurs les argentiers de la planète ! Jocelyne Lemaire Darnaud dépoussière le piano, repasse son linge et tente de savoir où va notre argent. Alors que les spectateurs se rassurent, dans le film Moi, la finance et le développement durable !, il s’agit bien de vraies scènes de ménages. Avec à la clé, des révélations qui font froid dans le dos. Car l’argent collecté ne dort jamais. Ainsi, Axa s’est fait épingler par l’ONG Amnesty international pour ces investissements contraires au droit international. Malgré la Convention d’Ottawa de 1997, le groupe d’assurance a investi dans la production de mines anti-personnel. Bref, une vérité qui dérange et qui écorne singulièrement l’image de l’entreprise. Surtout lorsque vous devez faire face à une campagne active de lobbying. Résultat des courses : en décembre 2008 le groupe fini par renoncer à ce business plan.

Sortie ce 29 septembre du film de Jocelyne Lemaire Darnaud Moi, la finance et le développement durable ! Pour connaître la programmation en salles, c’est ici !

 

 

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com


Publié par Christophe Baudouin
le mercredi 29 Septembre 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mardi 9 Novembre 2010 à 16:06 Par Cyril
 

*lundi 15 novembre à 20h30* à la projection du film
« Moi, la finance et le développement durable »
au cinéma l'Odyssée à Strasbourg.


Cette séance sera suivie d'un débat animé par Pierre Roth (chambre
régionale de l'économie sociale d'Alsace), avec des acteurs locaux de
l'épargne solidaire :


- Laurent Boiché du Crédit coopératif d'Alsace,
- Pierre Hoerter, président de l'association la Main verte qui oeuvre
à l'insertion socio-professionnelle des handicapés dans le secteur
agricole, et qui bénéficie de financements par les structures de
finance solidaire,
- René de Quenaudon, professeur de droit du travail et spécialiste de
la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.


Le nombre de places étant limité, si vous souhaitez réserver vos
tickets à l'avance, il vous suffit d'envoyer un chèque à l'ordre de
RCA Odyssée à Alsace Active - Cécile Dupré la Tour - 21 boulevard de
Nancy 67000 Strasbourg.
Prix unique : 6,5 euros l'entrée.


Cette soirée spéciale est organisée conjointement par :


- Alsace active, association de droit local pour la finance solidaire
(http://www.alsaceactive.fr),
- ECO Conseil, association de formation de conseiller en environnement
et développement durable (http://www.ecoconseil.org),
- la Chambre régionale de l'économie sociale d'Alsace
(http://www.cres-alsace.org)
- les étudiants du master 2 "gestion et droit des énergies et du
développement durable" de la faculté de droit de Strasbourg et de
l'ENGEES

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !