Difficiles négociations sur le climat à Bonn

3ème cycle de négociation laborieuses de l’ONU sur le climat

 

 

Petit résumé sur le 3ème cycle de négociation de l’ONU sur le climat début août. Les délégués de 178 pays réunis à Bonn ont planché sur les solutions à mettre en commun pour lutter contre l’impact du changement climatique. Car le protocole de Kyoto arrive à échéance fin 2012. Il y a donc urgence, surtout que les 37 pays signataires doivent respecter leur engagement de réduction de gaz à effet de serre. Et on est loin du compte. Les nouvelles péripéties onusiennes sur le climat montrent une nouvelle fois la piteuse stratégie des discussions multilatérales. Avec en toile de fond : des tensions entre les pays riches et les pays en développement.

 

 

 

bonn-negociations-climat

Des activistes de Greenpeace manifestent le 2 mai dernier à la veille de la conférence des négociations sur le climat de Petersberg près de Bonn (crédit photo : AFP / Clemens Bilan).

 

 

 

 

  • Bonn 3ème cycle de négociations sur le climat


Les négociations onusiennes sur le climat de Bonn  (2 août 6 août) se sont soldées une nouvelle fois par un accord non global et non contraignant. L’objectif de ce nouveau cycle des discussions multilatérales était de tracer une feuille de route en vue de la prochaine Conférence des Nations unies sur le climat à Cancun, au Mexique. Et c’est vrai que ça partait mal avec l’annulation fin juillet du projet de loi sur l’énergie aux Etats-Unis. Un signe politique qui confirme en tout cas les laborieuses avancées des groupes de travail réunis à Bonn pour accoucher d’un texte commun. Stabiliser la hausse des températures à 2°C devient un véritable casse tête politique. Et pourtant les enjeux ne manquent pas à l’échelle de la planète : réductions des émissions de gaz à effet de serre, lutte contre la déforestation, problème de l’eau, aide aux pays pauvres. 

 

 

 

  • Négociations multilatérales : un dialogue de sourd ?


Chronique d’un rendez-vous manqué sur les problématiques écologiques. C’est le titre du scénario auquel les pays participants aux négociations onusiennes sur le climat nous ont habitués ces derniers temps. Souvenez-vous, décembre 2009, la médiatique conférence de Copenhague est dans l’impasse politique. Les Etats-Unis et la Chine ne veulent pas d’engagements trop contraignants financièrement. Les Européens quant à eux font savoir qu’ils ne sont pas prêts à accepter un second Kyoto sans les efforts de la 1ère puissance économique, principale pollueuse de la planète. Le rapport de force exacerbé des 190 pays présents à Copenhague, ainsi que les tensions entre les pays riches et les pays en développement au sujet des efforts à accomplir ont fini par transformer ce grand rendez-vous sur le changement climatique en fiasco. 

La Conférence des Nations unies sur le climat de Cancun au Mexique se tiendra du 29 novembre au 10 décembre.

 

 

Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?

Envoyez vos propositions à christophe@durable.com

 

 

Publié par Christophe Baudouin
le lundi 9 Aout 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
lundi 9 Aout 2010 à 20:21 Par titi bateau
 

Que les américains et les chinois ne veuillent pas délaisser leurs économies... c'est leur problème.
Mais en ce qui nous concerne, on se met une balle dans le pied en ne se lançant pas coûte que coûte dans l'expérience.
Le prix des énergies fossiles et nucléaire allant en augmentant, les réserves ne se trouvant pas sur nos territoires (moins vrai pour le nucléaire, mais bon), on a même à long terme un intérêt économique et stratégique à minimiser nos dépendances dans ces énergies. Sans compter l'avance qu'on pourrait gagner au niveau du savoir-faire en commençant tout-de-suite à envisager sérieusement des solutions.

lundi 9 Aout 2010 à 09:13 Par Jacques-Olivier Bocahut
 

Quand comprendront-ils que la vraie richesse ce n'est pas l'épaisseur du porte monnaie, mais celle du coeur!!! Y en a marre de tous ces gugnoles qui placent l'argent avant la vie...

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !