Designer industriel, du lin et des composites végétaux

Le designer François Azambourg

 


Lin et chanvre en perspective ! A l’occasion du 40ème congrès de la confédération européenne du lin et du chanvre (CELC), François Azambourg exposait Lin 94 et maison en lin et chanvre. Enseignant (l’ ENSCI ) et surtout designer dans l’âme, il surprend une fois de plus en adoptant le composite végétal de la fibre de lin comme matière brute de son travail. Le lin, économique et résistant, représente la fibre du futur pour ce designer foisonnant.  Objectif : créer une expérience visuelle et mieux faire connaître le lin.

 

 

Vieux quartiers d'Angoulême

Le vieux quartier de la ville d'Angoulême, lieu de naissance de François Azambourg. (Crédit photo : Petegear - Istockphoto)

 

 

  • Lin94 et Linen Matrix


Lin94 La création Lin94, suite à la commande de l’agence Design Composite Solution (DCS), nous montre le design à la manière de François Azambourg. Simple et légère, cette chaise est fabriquée via des fibres de lin cousues et de résine epoxy. Au cours de sa fabrication, l’utilisation des ressources non pétrolières est privilégiée (bois, fibre de lin). « Le lin c’est un produit haut de gamme » affirme t-il. Le CELC décide de lui donner carte blanche fin janvier pour mettre en pratique ces matières naturelles. François Azambourg opte alors pour la création Linen Matrix réalisée à l’aide d’une tonne de lin teillé. A première vue, la maison en forme de hutte tout en fibre de lin et de chanvre fait penser à l’œuvre d’un plasticien. Mais la création Linen Matrix ne se veut pas une oeuvre d’art contemporain pour le designer, malgré la dimension originale et visuelle qui n'échappe pas au public.

 

 

 

 


  • Portrait François Azambourg


Designer foisonnant, François Azambourg marque la profession par de nombreuses créations depuis le milieu des années 1980. Il commence par dessiner et fabriquer des chaises pour des magasins comme Madison ou Gastinne Renette. En 1987, il est diplômé de l’école supérieure d’arts appliqués en design industriel. François Azambourg signe une approche simple et originale du design au fil de ses réalisations. Par exemple, la cafetière en papier en 1985 ou encore son travail sur la légèreté des produits avec le saxophone illustrent bien son travail. Elu créateur 2009 au Salon meuble de Paris , il collectionne également les distinctions. Lauréat de la Villa Médicis hors les murs en 2003, François Azambourg reçoit également le grand prix du design de Paris en 2004.



  • La fibre de lin : composite végétal


LINENMATRIX François Azambourg souhaite « trouver une voie nouvelle du design avec les composites végétaux ». Solution alternative, le lin est économique et plus résistant comparé au coton. Fils d'ingénieur, François Azambourg souhaite inscrire de plus en plus les composites végétaux dans le processus du design industriel. Il ne se veut pas un donneur de leçon, mais pour lui le design pèche parfois par un conformisme intellectuel. Ce militant des produits simples et durables se dresse contre le gaspillage dans la fabrication d’objets « trop lourds ou embourgeoisés ». Cependant, il refuse l’étiquette de " designer écolo ". " Designer hétéroclite " serait plus approprié. Car à la différence d'un Philippe Starck, son but n’est pas de créer la chaise 2010 qui sera exposée dans les expositions art déco. C'est pourquoi François Azambourg prend un malin plaisir à travailler aussi bien avec des industriels (DCS), le luxe (Hermès), des agences de design contemporain (Kréo) ou encore avec le jeune éditeur de mobilier contemporain Moustache.

 



Vous avez des idées pour l'info durable du jour ?
Envoyez vos propositions à christophe@durable.com


Publié par Christophe Baudouin
le mercredi 17 Février 2010

 



Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement :

 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 17 Février 2010 à 21:47 Par Christophe Baudouin
 

@Philou
merci pour ton soutien, ça fait plaisir...;-)

Je voulais savoir si tu étais passée au Grand Palais pour l'exposition "Design contre Design" avec F.A ?

Bonne soirée à toi...

mercredi 17 Février 2010 à 16:53 Par Philou
 

je trouve l'article très bien :)

mercredi 17 Février 2010 à 12:36 Par Christophe Baudouin
 

@thierry la roulotte

Et pourquoi pas une chaise en fibre de lin ?

Une manière justement de sortir des codes étriqués du design industriel, à la manière contemporaine de François Azambourg, tout en promouvant des produits naturels de qualité...;-)

mercredi 17 Février 2010 à 11:25 Par thierry la roulotte
 

Bonjour tout le monde. Question: Pourquoi fabriquer des chaises avec du lin et de LA RESINE EPOXY alors qu'une belle chaise en bois fera sûrement aussi bien l'affaire....

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !