Des plateformes de vente au service des produits du Terroir

 

 

 

Les plateformes de vente en ligne se multiplient. Internet offre ainsi la possibilité pour le consommateur de mieux identifier les acteurs locaux et leurs produits. Véritable outil interactif, les sites Internet dédiés aux filières locales de production permettent de faire connaître autrement les produits du terroir.

 

                                    bocage

Illustration d'un bocage en Normandie (crédit photo : ezechiel-Fotolia.com)

 


 

  • Internet et l’agriculteur


Les regroupements de producteurs s’organisent pour promouvoir des filières locales issues de l'agriculture locale. L’objectif est de mettre à disposition des internautes un espace de vente dédié aux produits de qualité. Des sites de vente en ligne permettent ainsi de faire la promotion de l’activité agricole. Le site e-commerce offre déjà une visibilité et un espace de vente à de nombreux agriculteurs. Ainsi, ces derniers peuvent reconquérir leur rôle dans la maîtrise de la chaîne de production et de distribution. Chose quasi impossible dans le système de pression sur les prix exercé par les grandes surfaces.    

 

  • Un espace de vente numérique vecteur de lien social


L’outil Internet instaure une nouvelle relation de proximité entre les producteurs et les consommateurs. Cette interface entre les deux publics assure une pédagogie envers les consommateurs sur les nouveaux produits équitables ou bio. Un agriculteur du Limousin a la possibilité d’expliquer son travail d’exploitation de la terre à un francilien. Rendre visible les exploitations agricoles et les contraintes de production de l’agriculteur, c’est une manière de mieux faire comprendre la qualité et le prix du produit. 

 

  • La solution c’est la diversité des solutions


La plateforme de vente en ligne réussit à toucher un plus large éventail de consommateurs. Ainsi, l’outil Internet représente une véritable opportunité pour les petits producteurs dans le but d'expliquer les enjeux pour une agriculture des terroirs à des publics qui ne sont pas forcément convertis au bio. Cependant, ces espaces de vente n’ont pas pour vocation de remplacer les canaux de distribution traditionnels. La vente à l’exploitation, les foires, les salons ou encore les marchés sont complémentaires des initiatives numériques. Pour les petits producteurs, les perspectives d’avenir ne résident pas dans une solution unique, mais dans la diversité des initiatives.   


 

Publié par Regioneo
le lundi 5 Avril 2010

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !