Christiana Figueres, nouvelle responsable climat de l’ONU

La costaricaine Christiana Figueres remplacera Yvo de Boer à la tête des négociations sur le changement climatique

 


Christiana Figueres est un nom qu’il faut retenir. La costaricaine est la toute nouvelle responsable climat de l’ONU. Yvo de Boer, actuellement à la tête de l’organisme qui conduit les négociations climatiques (UNFCCC), doit quitter son poste le 1er juillet prochain. Christiana Figueres prendra donc sa relève, à six mois du prochain sommet international sur le climat, Mexico 2010, à Cancun.

 

 

Christiana Figueres nouvelle responsable climat de l’ONU

Christiana Figueres rejoindra le "board" climat de l'ONU dès le 1er juillet prochain. Elle se tiendra à la place d'Yvo de Boer (à gauche), ici aux côtés des responsbles du sommet de Copenhague en décembre 2009.

 

 

  • Priorité : retour de la confiance dans le processus de négociation sur le climat


Après quelques mois de suspens depuis l’annonce du retrait d’Yvo de Boer le 1er juillet prochain, Ban ki-Moon vient de nommer la nouvelle responsable climat de l’ONU. La costaricaine Christiana Figueres est désignée secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique (UNFCCC), l’organisme qui dirige les négociations climatiques.

 

« J’aurai deux priorités immédiates, a affirmé Mme Figueres dans un communiqué, travailler avec le Secrétaire Général pour renforcer la confiance dans le processus (de négociations), et soutenir les présidences danoise et mexicaine des COP, et toutes les autres parties dans la préparation pour une COP 16 réussie à Cancun ».

 

Lors de sa nomination, Ban ki-Moon a déclaré : « Mme Figueres compte parmi les leaders sur les stratégies à adopter dans la lutte contre le changement climatique. C’est une personne passionnée par le sujet (du climat), qui détient une profonde connaissance de ses acteurs et apporte une expérience du terrain issue des secteurs publiques, non gouvernementaux et privés ».

 

  • Soutien des petits Etats insulaires

 

Mme Figueres a finalement été préférée à Marthinus van Schalkwyk, ministre sud-africain du Tourisme, favori pour le poste. Agée de 54 ans, la costaricaine est une diplomate aguerrie. Depuis 1995, Christiana Figueres négocie sur le dossier du climat au sein de la délégation costaricaine. En 2007, elle rejoint le bureau de la Convention-cadre (UNFCCC) où elle représente l’Amérique du Sud et les Caraïbes, avant d’être nommée vice-présidente de la Conférence des parties (COP) en 2008.

 

Selon la BBC, la nouvelle responsable du climat à l’ONU doit d’ailleurs son poste à la mobilisation des petits Etats insulaires. Ces derniers ont refusé qu’un représentant du groupe BASIC (Brésil, Chine, Inde, Afrique du Sud) ne prennent les rênes de la Convention-cadre, de peur que leurs intérêts ne soient pas respectés.

 

  • Mission : un nouvel accord après Kyoto

 

Côté ONG, la nomitation de Christiana Figueres est considérée comme plutôt positive. Kim Cartensen, responsable climat du WWF a déclaré dans un communiqué avoir hâte de travailler avec Mme Figueres. « Nous restons convaincus que Mme Figueres mènera une politique d’ouverture et engagée avec la société civile ».

 

La mission de Mme Figueres ne sera pas simple. Elle devra œuvrer pour la conclusion d’un nouvel accord sur le climat pour la période post-Kyoto (janvier 2013) : réduction des émissions de gaz à effet de serre, transfert des technologies des pays riches vers les pays en développement, aide au développement des pays les plus faibles, etc. Après l’échec des négociations à Copenhague, les nations doivent se retrouver du 29 novembre au 10 décembre à Cancun pour le prochain sommet sur le climat, Mexico 2010. 

Publié par Delphine Rigaud
le mardi 18 Mai 2010 à 12:35

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
dimanche 19 Septembre 2010 à 01:43 Par Maison
 

Jamais entendu parler d'elle...

jeudi 1 Juillet 2010 à 04:52 Par ed hardy clothing
 

Au-delà de cette carte postale magnifique, rien de tel que de s’immerger dans le milieu marocain et de partir à la rencontre de sa population.

mercredi 19 Mai 2010 à 12:47 Par l'impatient
 

Aura-t-elle suffisamment de poigne et de charisme pour qu'enfin les pays s'engagent concrètement à agir contre le changement climatique?

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !