Cannes déroule le tapis rouge recyclable

 

 

Festival international du film de Cannes : J-1. 4 000 journalistes, 40 000 professionnels et des milliers de festivaliers sont attendus pour cette 64e édition. Strass, paillettes et berlines sur la Croisette, difficile dans ces conditions de parler d’'éco-événement. Heureusement, le Palais des festivals et des congrès sauve les meubles (et recycle surtout). L'’écogeste est cinématographique cette semaine. 30 courts-métrages pour sauver la planète, sinon rien. Moteur…...


Vue aérienne du Palais des festivlas et des congrès de Cannes

 

Cannes, ses palaces, son festival, haut lieu du cinéma mondial, malheureusement Cannes n'’est pas vraiment à la fête côté bilan carbone. Des milliers de festivaliers attendus sur la Croisette, beaucoup par avion, des embouteillages monstres dans le centre ville, des starlettes qui paradent en berlines noires, blanches, roses, le rituel cannois reste bien dans son rôle d'« ’usine à rêves ».  

 

C'’est vrai, à l’' Office du tourisme de Cannes, on s'’organise : impression des brochures sur du papier recyclé et disponibles en format PDF, recyclage des cartouches d’'encre, des– piles, des ampoules et du papier, tri sélectif. C'’est vrai, la ville de Cannes est inscrite à l’' « Agenda 21 » pour son plan d'’actions en faveur du développement durable. C'’est vrai, la maîtresse de cérémonie de cette 64e édition, Mélanie Laurent, avait dénoncé les ravages de la déforestation en Indonésie lors d’un voyage organisé avec Greenpeace (2009). 

 

Cannes déroule le tapis rouge recyclable

 

Mais au Palais des festivals et des congrès, c’'est plutôt le branle-bas de combat. Voilà plusieurs années que le Palais recycle une bonne partie des matériaux utilisés (bois, moquettes, plastiques, etc.). Aujourd’hui, 250 000 m2 de moquettes sont recyclées par Veolia. Le célèbre tapis rouge du festival n'’y échappe pas. Réduction de la consommation d’énergie, remplacement des ampoules classiques par des Leds figurent entres autres dans le très moderne cahier des charges. Nom de code de l’opération : triple certification ISO pour un service de qualité, respectueux de l'environnement et de la sécurité-santé de ses salariés.

 

2012, année « verte » pour le Palais ? « L’'objectif est de recycler l’intégralité des déchets », affirme la directrice générale Martine Giuliani. La démarche éco-responsable répond à une volonté de se démarquer de Paris, Vienne, Singapour ou encore Berlin. Impossible d’'éclipser l'’intérêt économique de la triple certification. « Il ne faut pas l’'oublier, mais Cannes c'’est la deuxième ville de congrès en France. Les retombées économiques du Palais se chiffrent entre 800 et 900 millions d’'euros chaque année.  » Pour une ville de 70 000 habitants, on applaudit la performance. 

 

Cannes doit rester Cannes. Pourtant côté transport, on pourrait imaginer des navettes palaces/montée des marches en voiture hybride. « C'’est le plus grand marché international du film. Il ne faut pas non plus tuer l’'identité du festival. On ne fait pas rêver les gens en amenant les invités
en deux-chevaux
. » A quand la gamme sportive électrique de Renault sur la Croisette ? 

 

La personnalité de la semaine : David lisnard, maire adjoint de la ville de Cannes

 

« Cultiver notre différence et être compétitif. » David Lisnard, maire adjoint de la ville de Cannes et PDG de la société d’'exploitation du Palais des festivals et des congrès, signe une rubrique « personnalité de la semaine », très cannoise. « Le développement durable c'’est aussi un investissement social et économique. 18 000 emplois sont crées à l’'année grâce à la locomotive économique de la ville : son palais des festivals et des congrès triplement certifié. » Le Palais, une PME, mais « qui accueille quand même onze des plus grands salons au monde. » Si les clichés ont la vie dure, surtout sur la Croisette ; l’'image de la cité des festivals ne se réduit plus à une ville de « vieux » et « d'’escrocs ». 

 

30 cinéastes de renom donnent leur regard cinématographique pour un festival d’'écogestes contre la déforestation en Amazonie, la fonte des glaciers en Arctique ou la pollution des mers en rade de Brest. 

Arte, « The place to be » du 9 mai au 17 juin. Jia Zhanke, Amos Gitaï, Terry Jones, Abderrahmane Sissako, Ronit Elkabetz s'’engagent pour l’'environnement. Ces habitués du festival offrent chacun en deux minutes chrono leur télégramme personnel sur une problématique environnementale. Arte compense donc une partie du bilan carbone du plus grand festival du sud de la France en diffusant 30 télégrammes visuels pour sauver la planète. Le mot (télégramme) de la fin est pour Rachid Bouchareb
( Indigènes, Hors-la-loi ) : « Cérémonie des Oscars, l’'embouteillage le plus chic de la planète. Et si on remplaçait les limousines des stars hollywoodiennes par des voitures hybrides ? »

 

 

Photo : Palais des festivals et des congrès de Cannes - Dervaux




Publié par Christophe Baudouin
le mardi 10 Mai 2011

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
samedi 21 Mai 2011 à 21:36 Par Majestic
 

Ouf, Lars Von Trier n'est plus à Cannes. une bonne chose pour le festival

mardi 10 Mai 2011 à 21:34 Par Taxi driver
 

On peut aussi appeler le parrain ( de la 64e édition du festival ), Robert De Niro, pour mettre tout le monde d'accord ...? lol

mardi 10 Mai 2011 à 19:01 Par Martinez
 

@carlton
Parce-qu'au Festival de Cannes, le sujet du bilan carbone est surtout tabou; pardon mais cette version me semble quand même la +crédible

mardi 10 Mai 2011 à 17:03 Par carlton
 

Parce que le festival de cannes, c'est avant tout un marché international de film et non le rendez-vous des universités d'été d'Europe Ecologie

mardi 10 Mai 2011 à 16:02 Par Martinez
 

A quand 1 bilan carbone du festival de Cannes ? Pour mémoire, le festival international du film américain de Deauville l'a fait; depuis peu c'est vrai. Pourquoi pas Cannes ?

mardi 10 Mai 2011 à 08:48 Par mademoiselle Stéfane
 

Merci pour cette info qui nous réconcilie avec le Grand Festival de Cannes. Nous l'avions évoqué sur notre blog L'EChO SYSTEME il y a 2 ans en espérant que les organisateurs se mobilisent l'année suivante.. Puis l'année suivante.. Puis c'est arrivé. Nous allons donc pouvoir mettre un lien vers cette article pour mise à jour du nôtre : Yes, we Cannes!

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !