Bioferme Phytorestore : la Dépollution par les Plantes

 


La Première "Bioferme" au Monde à une Heure de Paris !
104 hectares de plantes servent à dépolluer les déchets organiques et les eaux usées. La "Bioferme" a été inaugurée le 26 octobre dernier à la Brosse-Montceaux, en Seine et Marne. Fruit de la collaboration de botanistes, géologues, environnementalistes et agriculteurs, cet espace traite les déchets industriels urbains et les valorise... par le seul pouvoir des plantes.

 

                   Bioferme

 

  • La Première Bioferme au Monde

Les bienfaits des plantes dépolluantes sont bien connus pour nos maisons et nos bureaux. Ici, on parle de 104 hectares de végétaux qui ont pour mission de dépolluer les terres malades, l’eau usée et l’air vicié. Cette "Bioferme", mise en œuvre par la société Phytorestore, se veut être une solution alternative à la crémation et au stockage des déchets. En effet, les plantes (iris, scirpes, joncs, carex ou roseaux) reçoivent les boues, lisiers et sols malades et les purifient au fil du temps, sans autre intervention que celui de la nature. "La bioferme traite plus de 30 produits qui auparavant ne trouvaient pas de débouchés", explique Thierry Jacquet, fondateur du projet, maître d’œuvre dans l’écologie urbaine durant 15 ans. Les déchets boueux peuvent enfin être revalorisés. Remplaçant les stations d’épuration, cette unité empêche l’enfouissement ou l’incinération des déchets organiques et est aussi dotée d’une pépinière et d’un laboratoire.

  • La Phytorestauration

Bioferme La phytorestauration est une technologie qui fait des plantes le principal agent de traitement des pollutions. Elle "consiste à utiliser les végétaux pour l’élimination des polluants dans une démarche de renouvellement des ressources naturelles en prenant en compte la valeur sociale, économique et paysagère des sites traités". En résumé, plutôt que la plante absorbe le polluant, il s’agit de le revaloriser, de le transformer, laissant le végétal sain. En résulte un compost parfaitement réutilisable. La phytorestauration a fait l’objet de très nombreuses recherches à travers le monde depuis les années 90 (800 espèces végétales sont recensées à ce jour). Ses atouts sont majeurs : 10 à 100 fois moins chers que les techniques physico-chimiques ou mécaniques, qualité biologique des ressources préservées, absence de produits nocifs, pas de pollution visuelle ni d’odeur : une bonne nouvelle pour une unité de traitement des déchets...

  • Une Révolution ?

D’après Thierry Jacquet, "Le développement de ces solutions constitue une véritable révolution à long terme pour les villes écologiques de demain. Non seulement les espaces verts urbains classiques pourront organiser sur place des boucles écologiques de ressources précieuses, pour l’eau, les sols, l’air et l’énergie. Mais en plus, ces jardins produiront des biomasses valorisables qui pourront un jour payer ce service assainissement dans les pays et population les plus démunies." Nous sommes loin, encore, de vivre dans des villes écologiques mais ce qui est sûr, en tout cas, c’est que le site peut épurer jusqu’à 50 000 tonnes de déchets organiques par an, et produire 1 600 tonnes de compost.



Le rêve de Thierry Jacquet, "ce serait de voir des installations comme celle-là au pied des immeubles du Grand Paris !" Une ambition… démesurée ?

 

                                                       Thierry Jacquet interviewé par Forevergreen :

 

                         

 

En savoir plus sur le site de Phytorestore

 

Publié par Florian Martin
le mercredi 18 Novembre 2009

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
mercredi 4 Septembre 2013 à 10:20 Par Dan Bonané
 

très bien comme document mais une explication plus détaillée de la méthode serait plus appréciée. merci

mercredi 4 Septembre 2013 à 10:10 Par LE DUC
 

très bien comme document

mardi 20 Juillet 2010 à 10:57 Par bernavan
 

Quelle découverte merveilleuse que votre site et que le pouvoir du vivant qui sait rendre la vie et encore de meilleure qualité sans même se détériorer elle-même !! Merci créateur de cette grande aventure humaine où chaque homme a son rôle à jouer.

dimanche 22 Novembre 2009 à 16:09 Par Paule Sanzot Belgique
 

Je suis très heureuse de cette initiative qui me confirme qu'il faut croire en l'homme malgré toutes ses erreurs. Cependant, je ne suis pas tout à fait d'accord avec Mr. Th.Jacquet lorsqu'il dit que l'on peut continuer la croissance, puisque la pollution ne sera plus un problème dans l'avenir. N'oublions pas que cette croissance se fait au dépend d'autres classes et surtout d'autres peuples!

jeudi 19 Novembre 2009 à 08:37 Par Thierry la roulotte
 

Monsieur Marchand, est-ce que cet article sera mis en ligne? Par avance merci.

mercredi 18 Novembre 2009 à 19:03 Par Alain MARCHAND
 

Voilà une bien belle et bien exemplaire initiative...à laquelle, pense le très dynamique maire de la Brosse a du prêter son concours. Au travers de la Revue de presse composée par GLOBAL & LOCAL, nous rendrons compte de cette intelligente innovation.

mercredi 18 Novembre 2009 à 10:45 Par Thierry la roulotte
 

C'est une réalisation française, et , étonnement de ma part, pas un mot des médias!.. Rien, pas même un reportage de sensibilisation, rien. Pourquoi? j'aimerais savoir pourquoi un tel silence.

mercredi 18 Novembre 2009 à 10:03 Par JL972
 

Bonjour,
Pour une fois qu'un projet français est innovant, il serait dommage qu'il passe inaperçu !
Pourquoi ne pas mettre le lien en bas de page renvoyant à l'adresse url de la Bioferme Phytorestore figurant sur la dernière image de la video ?
" www.Phytorestore.fr "
Avec mes remerciements,
Bien cordialement
jlr

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !