Biocarburants pas bio du tout

 

 

A l’heure de la sobriété énergétique, les champs du monde entier sont sollicités pour alimenter nos voitures. Perçus comme la solution pour remplacer les énergies fossiles comme le pétrole, les agrocarburants, aussi appelés "biocarburants", soulèvent de réelles questions environnementales et sociales.

 

                                                               Biocarburant

 

En cette fin d’année 2009, les avions commencent à voler au biocarburant. Lundi 23 novembre 2009, le premier vol de passagers dans un Boeing 747 utilisant du biocarburant a été effectué par la compagnie aérienne néerlandaise KLM. Celle-ci se félicite de son succès et souhaite " que l’Etat, les industries et toute la société s'y mettent pour que nous puissions rapidement disposer de carburants durables de façon continue ".

 

  • Le biocarburant : un carburant durable?


Issus de la biomasse, c'est-à-dire de végétaux cultivés, de déchets agricoles, forestiers, animaux et alimentaires, les biocarburants sont une énergie renouvelable. Cependant, ils sont loin d’être "bio".


En effet, les pratiques d’agriculture en amont ne sont pas du tout biologiques mais intensives (utilisation de pesticides, d’ engrais, appauvrissement des sols et des ressources en eau au détriment des populations locales…). A cela s’ajoutent d’autres impacts écologiques : déforestation, perte de la biodiversité à cause de l’épuisement des sols, de la pollution des eaux et de la destruction de milieux naturels pour cette production. Sans compter les émissions de gaz des engins de la production à la distribution !

 

  • Un bilan social catastrophique


La culture des agrocombustibles est plus rentable que la culture pour l’alimentation des populations locales. Faudra-t-il donc choisir entre rouler ou se nourrir ? En déplaçant la production de l’alimentation vers l’industrie, les agrocarburants provoquent une hausse des prix mondiaux des aliments, voire une pénurie alimentaire dans les pays les plus pauvres. En l’état actuel des choses, des émeutes de la faim sont donc amenées à se multiplier.


Et pourtant, dans son rapport "Agrocarburants et Environnement" publié fin 2008, le Ministère de l’Ecologie souligne que " les agrocarburants se situent dans la zone des rendements les plus faibles, ils sont de fait limités par le rendement de la photosynthèse qui est très faible [et resteront] largement moins efficace que les solutions "électriques" quelles qu’elles soient, notamment l’utilisation de l’énergie solaire ".

 

  • Biocarburant : la recherche continue…


Malgré tout, la  recherche dans le domaine des biocarburants continue de se développer grâce à d’énormes subventions. L’utilisation de biocarburants permet de moins dépendre des pays producteurs de pétrole, comme l’Irak, le Nigéria ou l’Iran.  De plus, la production d’agrocarburant repose sur les industries de l’agrobusiness, du pétrole, de l’automobile et des biotechnologies qui privilégient les considérations économiques au détriment des considérations environnementales. Mais la dernière génération d’ agrocarburant, à base d’ algues, fera peut-être consensus puisqu’elle permet un rendement supérieur aux autre agrocarburants, sans déforestation ni empiètement sur les cultures alimentaires. Affaire à suivre…

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

 

Publié par Elodie Hercouët
le mardi 1 Décembre 2009

 



 
Réagissez !
Enregistrer
 
dimanche 23 Mai 2010 à 17:43 Par Blog Luxe
 

Merci pour cet article.

lundi 14 Décembre 2009 à 21:43 Par elodie hercouet
 

Nous proposons aussi tout un article sur le sujet, à l'adresse suivante : http://www.durable.com/actualite/article_carburant-ecologique-des-algues-dans-le-moteur_164
A bientôt sur Durable.com !

jeudi 10 Décembre 2009 à 22:57 Par alex,
 

enfin un site ou l'on parle de l'alguomasse !!!
une phrase, c'est mieux que rien.

Videos Nos reportages
Articles Les + commentés
 
Newsletter Newsletter
Newsletter !

Une info par semaine !